Brittany Ferries signe un contrat à 50 M€ avec le Royaume-Uni

A LA UNE

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Brittany Ferries vient de signer un contrat à 51,7 M€ avec le Royaume-Uni pour renforcer les capacités de transport de fret transmanche.

Un accord signé alors que le Royaume-Uni se prépare au scénario d’un Brexit sans accord, et qui l’a conduit à signer un contrat global de 150 millions d’euros avec trois compagnies, dont la compagnie bretonne.

Les deux autres bénéficiaires de ces contrats sont l’entreprise danoise DFDS (52,5 millions d’euros) et la société britannique Seaborne Freight (15,3 millions d’euros).

Brittany Ferries : Augmentation de la capacité de transport fret 

Suite à la confirmation du contrat conclu avec le ministère des Transports britannique, Brittany Ferries s’apprête à modifier ses horaires sur trois de ses lignes à partir du 29 mars 2019.

Dix-neuf aller-retour hebdomadaires seront ajoutés à trois de ses lignes Transmanche: de Roscoff à Plymouth, de Cherbourg à Poole et du Havre à Portsmouth. Ces rotations supplémentaires permettront d’accroître la capacité fret, comme l’a sollicité le ministère des Transports britannique. Au total, Brittany Ferries augmente ainsi de 50% ses capacités fret sur les trois lignes concernées à partir du 29 mars 2019, soit une augmentation globale de 30% sur la Manche Ouest et Centrale.

 » Notre priorité est de nous préparer au Brexit qu’il y ait Deal ou No Deal  » a déclaré Christophe Mathieu, le président du directoire de la Brittany Ferries. «  En augmentant le nombre de rotations sur des routes comme Le Havre – Portsmouth, nous serons en mesure de répondre aux sollicitations du ministère des Transports britannique concernant le scénario du No Deal qui pourrait engendrer des encombrements sur le Détroit. Nous nous efforcerons également de minimiser l’impact sur les clients ayant déjà réservés leurs traversées sur les quelques lignes concernées. « 

Brittany Ferries exploite 12 navires sur 11 lignes reliant le Royaume-Uni à la France, le Royaume-Uni à l’Espagne, la France à l’Irlande et l’Irlande à l’Espagne. Elle transporte environ 2,5 millions de passagers par an, dont 85 % sont britanniques, ainsi qu’environ 210 000 unités de fret.

La société a été créée le 2 janvier 1973, au lendemain de l’adhésion du Royaume-Uni à la CEE (le précurseur de l’UE). Le premier bateau transportait des produits agricoles cultivés par des agriculteurs bretons à la recherche de nouveaux marchés de l’autre côté de la Manche. De ces humbles débuts, Brittany Ferries est rapidement devenu un tour-opérateur, ajoutant des routes reliant le Royaume-Uni à l’Espagne en 1978.

L’année dernière, l’entreprise a confirmé un investissement de 450 millions d’euros pour le renouvellement de sa flotte. Trois nouveaux navires seront livrés après le Brexit. Le premier navire, le Honfleur, sera le premier navire propulsé au GNL (gaz naturel liquéfié) à naviguer sur la Manche. Il entrera en service pendant l’été 2019 et sera exploité sur la ligne la plus fréquentée de la compagnie entre Portsmouth et Caen.

A noter qu’au Royaume-Uni, la signature de ces contrats a fait grincer des dents, certains estimant que ce contrat 100% européen était antagoniste à l’idée même de Brexit.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections : Après la gifle, la fessée de Macron – Le Journal du lundi 21 juin 2021

Au programme ce soir, un journal majoritairement consacré aux élections régionales. Avec une abstention record, environ deux Français sur trois...

Carantec (29). Un homme poignardé à mort par trois individus

Un homme est mort ce lundi à Carantec. Agé de tout juste 18 ans, ce dernier aurait été poignardé...

Articles liés

Brittany Ferries. L’avenir s’obscurcit encore davantage pour la compagnie bretonne…

Avec un faible nombre de réservations de la part des passagers britanniques pour la période estivale, la saison 2021 de la Brittany Ferries a...

Brittany Ferries ambitionne d’exploiter des ferries volants

Brittany Ferries ambitionne un nouveau mode de transport maritime rapide, durable et performant : Le Seaglider. À mi-chemin entre l'hydroglisseur et l'avion, ce système...

Brittany Ferries. Après les aides du Conseil régional, celles de l’État ?

En pleine tourmente économique, la situation financière de la Brittany Ferries inquiète au plus haut point. Après le vote d'une nouvelle aide de 6...

Une cagnotte pour réparer le Morvarc’h, bateau emblématique de Camaret

Une cagnotte pour réparer le Morvarc'h, bateau emblématique de Camaret https://www.youtube.com/watch?v=EYsWTFyUKGo Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de...