C’est arrivé un 3 janvier : restauration de l’ère Meiji au Japon, le 3 janvier 1868

A LA UNE

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

 Le 3 janvier 1868 au Japon, après plus de deux siècles, la période Tokugawa (celle des shogun) se referme. L’empereur Mutsuhito quitte symboliquement Kyoto et s’installe à Tokyo. La charte de 1868 met fin au repli du pays sur lui-même. C’est le début de l’ère Meiji (« de la politique éclairée »).

Ce jour là les partisans de l’empereur proclament la restauration du pouvoir impérial. Les forces du shogun sont ensuite battues par les clans Satsuma et Chôshû lors de la guerre du Boshin (janvier 1868- mai 1869). Edo, capitale du shogunat et ancienne appellation de Tokyo, tombe définitivement sous le coup des forces impériales en juillet 1868. Les dernières armées shogunales sont vaincues en mai 1869.

Voici ce qu’en dit l’encyclopédie Universalis : 

Meiji est avant tout un nengō, c’est-à-dire un nom d’années. Le 23 octobre 1868, la cour impériale du Japon promulgua un décret annonçant que le nouveau nengō serait Meiji (« politique éclairée ») pour commémorer l’instauration du nouveau régime impérial. Mais, en même temps, elle modifiait la coutume se rapportant au changement de nengō. Antérieurement, l’année pouvait, en effet, recevoir un nouveau nom à l’occasion d’un événement quelconque de grande importance, faste ou néfaste ; désormais, seul le décès de l’empereur pourrait déterminer le changement du nengō.

C’est ainsi que, l’empereur Meiji étant mort en la quarante-cinquième année de son règne, le 30 juillet 1912, le nengō devint aussitôt Taishō (« grande justice »), avec rétroactivité jusqu’au 1er janvier de la même année : pour l’historiographie japonaise, toute l’année 1912 est la première année Taishō. De même, l’empereur Taishō ayant disparu le 25 décembre 1926, toute cette année-là est considérée comme la première année Shōwa (« paix brillante ») ; 1975 est donc la cinquantième année Shōwa.

Par conséquent, le nengō correspond aussi, depuis 1868, au nom de règne d’un empereur. Et le nom du règne n’est décerné à l’empereur qu’à son décès, à titre honorifique posthume ; de son vivant, l’empereur ne reçoit, protocolairement, aucun nom, il est simplement l’« empereur régnant » (Kinjō).

Voici quelques vidéos sur cette époque :

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019 dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Revoir. Damien Rieu (RN) remet à sa place Eric Dupond-Moretti

Les ministres font actuellement campagne (aux frais du contribuable ?) partout en France « Contre la menace d'extrême droite...

Aux racines de l’idéologie migratoire, par Vincent Coussedière

Alors qu'une idéologie cherche à faire de l'homme non plus un animal social mais un animal migrant, il est...

Articles liés

Au Japon, les demandeurs d’asile qui ne respectent pas leur ordre d’expulsion considérés comme des criminels

Au Japon, on ne badine pas avec la loi. Ni avec son application, à la différence de la France et de sa Justice dont...

Japon. La construction de la « ville du futur » imaginée par Toyota a débuté [Vidéo]

Un projet de « ville du futur » initié par le groupe automobile Toyota a été inauguré voilà quelques jours au Japon. Ce laboratoire...

Ensauvagement. Après une attaque à l’acide à Paris : l’ambassade du Japon met en garde ses ressortissants

C'est une publicité bien peu glorieuse pour la France et plus particulièrement pour Paris. Après une attaque à l'acide commise dans la capitale, l'ambassade...

En Chine, des trains bientôt plus rapides que les avions ? [Vidéo]

Le Japon et la Chine se livrent bataille sur le terrain de l'industrie ferroviaire. Une Chine qui vient ainsi de lancer un projet de...