Après avoir battu en juillet le record mensuel de fréquentation avec 93 039 passagers, l’aéroport de Rennes a dépassé en 2018 son record historique annuel, avec 856 791 passagers transportés et une croissance de 18.3%. En un an, la plateforme a fait voyager plus de 130 000 personnes supplémentaires, le plus haut niveau de trafic jamais enregistré dans l’histoire de l’aéroport.

Une progression de plus de 10% depuis 2010, tandis qu’à Dinard, l’activité baisse concernant les vols pour Londres et East Midlands, avec 107 938 passagers accueillis.

Une nouvelle compagnie et quatre nouvelles lignes en 2018

La nouvelle liaison d’easyJet vers Lyon a démarré très fort avec quatre fréquences par semaine. La ligne de Hop vers Lyon progresse quant à elle de 11%. Toutes les destinations en France sont en forte hausse, et on note les performances exceptionnelles des lignes vers Marseille, opérée par Hop, avec +28%, vers Toulouse +23%, ou encore vers la Corse avec Ajaccio +23.6% et Bastia + 37.7%. La liaison Rennes-Paris CDG reste la ligne domestique la plus importante de l’aéroport avec 144 827 passagers transportés et une croissance de 10.5%. Ces vols, opérés par Air France quotidiennement avec trois fréquences par jour en Embraer 190, ouvre tout le réseau international d’Air France et de ses partenaires Skyteam.

La ligne vers Amsterdam, opérée par Air France, progresse de 75%, avec 64 322 passagers transportés et permet, en plus d’accéder à tout le réseau international de KLM, de combiner des vols avec le Hub d’Air France via Paris CDG. Iberia Express, qui opère les vols vers Madrid avec deux rotations par semaine, affiche une croissance de 5% et ouvre de nombreuses destinations en connexion vers l’Espagne et l’Amérique du Sud.

En 2018, l’Europe était à l’honneur avec l’ouverture de deux lignes majeures : Bruxelles, opérée par Air France et lancée en septembre avec six fréquences par semaine et 5 074 passagers, ainsi que Genève, opérée par easyJet trois fois par semaine avec 7 669 passagers transportées depuis le 29 octobre 2018.

Malgré les perspectives du Brexit, la majorité de nos lignes vers l’Angleterre sont en croissance, la première étant la quotidienne vers Londres-Southend avec +5%, opérée maintenant en Embraer 190 par Flybe. Les vols saisonniers sont toujours très plébiscités : Exeter +19% et Manchester +21%. Les destinations soleil sont également appréciées et TUI a renforcé sa présence en 2018 en ouvrant Palerme en plus de Corfou, Malaga et Fuerteventura. Vueling reste le partenaire principal de l’aéroport sur le réseau espagnol, avec 63 120 passagers transportés vers Barcelone et 7 539 vers Palma de Majorque.

Au total, l’aéroport de Rennes compte désormais 10 compagnies aériennes et trente destinations desservies en direct.

Fret : 8 755 tonnes de marchandises transportées

L’activité fret totalise plus de 8 700 tonnes de marchandises transportées en 2018. Ce chiffre devrait permettre à la plateforme de conserver sa 9ème place dans le classement des aéroports régionaux. C’est le fret express, activité majoritaire à Rennes, qui tire vers le haut le trafic de la plateforme. L’activité de UPS et de TNT progresse de 4 %.

L’aéroport de Dinard a accueilli plus de 100 000 passagers

En 2018, l’aéroport de Dinard a accueilli 107 938 passagers, ce qui représente une légère diminution de son activité de 11%. Le nombre de mouvements est en baisse sur Londres Stansted (-9%) et East Midlands (-22%), ce qui est principalement dû à un manque de capacité de la part de Ryanair.

Les perspectives pour 2019

La compagnie Aasyjet a déjà annoncé l’ouverture d’une deuxième ligne domestique vers Nice en 2019. La liaison vers Lyon va également passer de 4 à 5 fréquences par semaine. Pour le reste, rien d’autre, pour l’instant, à se mettre sous la dent. La Bretagne est toujours très mal desservie en destination, notamment pour tout ce qui concerne le nord de l’Europe et les pays celtes.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019 dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine