Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Brexit. Theresa May ne veut pas de frontière dure entre Irlande et Irlande du Nord

Le Premier ministre Theresa May a déclaré hier mardi 5 février – à propos du Brexit – que son engagement à éviter une frontière dure entre l’Irlande et l’Irlande du Nord était “inébranlable”.

Dans un discours prononcé à Belfast, elle qui s’est dite attaché aux accords du Vendredi saint a déclaré : « Je suis ici aujourd’hui pour affirmer mon engagement, et celui du gouvernement britannique, envers tous les habitants d’Irlande du Nord, de toutes origines et traditions.. Je m’engage à mettre en place un Brexit qui n’entraine pas un retour à une frontière dure entre l’Irlande du Nord et l’Irlande, c’est quelque chose d’inébranlable ».

May a reconnu l’importance de maintenir la situation née des accords du Vendredi saint, qui a contribué à assurer paix et prospérité en Irlande du Nord.

Elle a par ailleurs proposé d’amender le Backstop , que refusent les unionistes, tout en restant très vague à ce sujet.

Theresa May a déclaré qu’elle était déterminée à travailler à une solution à la question de la frontière entre l’Irlande du Nord et l’Irlande, solution qui puisse obtenir l’appui de tout le pays, tout en réitérant donc qu’il n’y aurait pas de frontière dure. «Nous trouverons un moyen de mettre en place un Brexit qui honore nos engagements envers l’Irlande du Nord, qui bénéficie d’un large soutien dans toutes les communautés d’Irlande du Nord et qui permette d’obtenir une majorité au Parlement de Westminster» a-t-elle dit, sans toutefois indiquer comment elle comptait s’y prendre.

L’Irlande du Nord est dans une impasse politique depuis deux ans. Les partisans du Brexit — pourtant minoritaires en Irlande du Nord, mais influents à Westminster — veulent sortir de l’union douanière européenne, ce qui de facto amènerait la douane à se situer entre Irlande et Irlande du Nord, donc impliquant une frontière, avec contrôle. Une remise en cause totale des accords du Vendredi Saint donc. 

Pour parer à cette solution qui menacerait la paix en Irlande, le backstop propose de maintenir l’Irlande du Nord dans le marché unique en attente d’une autre solution. Un choix inacceptable pour les unionistes puisque cela reviendrait à détruire l’unité du Royaume-Uni en y mettant une frontière en son sein.

Theresa May est attendue demain, 7 février, à Bruxelles, pour tenter de poursuivre les négociations.

C’est un jeu de poker géant qui se joue actuellement, entre dirigeants européens. Au centre du jeu, l’Irlande, de Cork à Belfast. Ainsi que la paix et la sécurité de ses habitants. De son côté le Sinn Féin réclame un référendum sur la réunification de l’île, qui pourrait en effet être une solution pour sortir de cette impasse, si les unionistes obtiennent des garanties futures sur le statut de l’Ulster dans une Irlande réunifiée…

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019 dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

pêche électrique

Economie, Environnement, LORIENT, Sociétal

Surpêche. 20 % des poissons débarqués en France seraient concernés [Vidéo]

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire, Local, Patrimoine, PLOËRMEL

La Chapelle-Caro : le futur pôle culturel aura un nom… hors-sol !

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire

Rani Lakshmi Bai, superbe bande dessinée sur la résistance indienne à l’Empire britannique

Histoire, Sociétal

Hommage à Manouchian : le débunkage – Le Nouvel I-Média

Brest

BREST, Ensauvagement, Immigration, Local, Société

Brest : Rekourañs, ar c’hoñversanted a son ar vatailh !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

L’Irlande réunie, le choix le plus populaire pour les personnes de moins de 45 ans.

Découvrir l'article

International

Une écrasante majorité d’électeurs de l’Irlande du Nord se prononce en faveur d’une réintégration dans l’UE

Découvrir l'article

International, Religion, Sociétal, Vidéo

Angleterre. Une « soirée disco » dans la cathédrale de Canterbury fait polémique [Vidéo]

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. La France l’emporte en Ecosse grâce à l’arbitre, l’Angleterre bat le Pays de Galles, l’Irlande en tête du Tournoi des 6 nations

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord. Le DUP accepte un accord pour rétablir le partage du pouvoir

Découvrir l'article

International, Société

Abus sexuels sur mineurs : une étude alarmante de la police britannique

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord. Une liste des trafiquants de drogue présumés liés au gang criminel “The Firm” mise en ligne à la suite du suicide d’une personne vulnérable

Découvrir l'article

International

Selon Mary Lou McDonald du Sinn Féin, Stormont, le parlement d’Irlande du Nord, devra être aboli dans une Irlande unie

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord. Détésté par les nationalistes et les Républicains, General Sir Frank Kitson est décédé à l’âge de 97 ans

Découvrir l'article

A La Une, International

Le gouvernement irlandais « a envisagé de prendre jusqu’à 60 % du territoire de l’Irlande du Nord pendant les Troubles »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍