La Bretagne, sujet souvent abordé en famille, entre collègues ou entre amis. Sujet passionnel, souvent. Mais (trop ?) vaste sujet, toujours. Breizh-info.com vous propose une synthèse « de poche » pour « briller en société ». Ou, plus important, pour votre culture personnelle. De l’arrivée en Armorique des Celtes insulaires depuis l’Île de Bretagne et leur rencontre avec les Celtes armoricains à l’unification du Royaume par Nominoë en passant par la fin de l’indépendance puis par l’armée des chouans, de Conlie à Plogoff, voici l’Histoire de Bretagne résumée en quelques dates essentielles :

  • 480 : Premiers débarquements bretons en Armorique.
  • 818 : Soumission à Rome de l’Église celtique (Landevennec).
  • 845 : Victoire de Nominoë sur les Francs, à Ballon (Redon).
  • 857-874 : Règne du Roi Salomon, synonyme de l’apogée du Royaume de Bretagne, qui s’étend du Cotentin à Noirmoutier et de la Pointe du Raz jusqu’à l’Anjou.
Bretagne
Extension maximale des frontières bretonnes sous le règne de Salomon. Source : bcd.bzh

  • 938/939 : Alain II de Bretagne, dit « Barbetorte » ou « al Louarn » [NDLR : « le Renard »] délivre la Bretagne, notamment Nantes, des Vikings, groupes de pirates normands.
  • 1166 : Début de la suzeraineté anglaise sur la Bretagne.
  • 1229 : Pierre Ier de Dreux rend hommage du duché à Henri III d’Angleterre.
  • 1312 : Rédaction de « La Très Ancienne Coutume de Bretagne ».
  • 1351 : Combat des Trente à la Mi-Voie (26 mars).
  • 1364 : Défaite à Auray du prétendant soutenu par la France (29 septembre). Fin de la guerre de Succession.
  • 1366 : Jean V refuse de rendre l’hommage lige au roi.
  • 1378 : Révolte générale contre l’édit de confiscation du duché.
  • 1488 : Victoire des Français sur les Bretons à Saint-Aubin-du-Cormier (28 juillet).
  • 1490 : Anne de Bretagne épouse Maximilien d’Autriche par procuration.
  • 1491 : Anne épouse Charles VIII de France le 6 décembre.
  • 1532 : Édit d’union de la Bretagne et de la France le 13 août.
  • 1554 : Fondation du Parlement de Bretagne.
  • 1588 : Début des guerres de la Ligue.
  • 1675 : Rébellion dite du Papier timbré (18 avril) et des Bonnets rouges.
  • 1718 : Acte d’union pour la défense des libertés bretonnes (16 septembre), début de la conspiration de Pontcallec.
  • 1720 : 20 condamnations à mort, 4 exécutions à Nantes au mois de Mars.
Bretagne
Source : Coop Breizh

  • 1765 : Arrestation de Caradeuc de La Chalotais.
  • 1788 : Émeutes à Rennes en faveur du Parlement.
  • 1789 : Abolition de la Constitution bretonne.
  • 1793 : Mort du marquis Armand Tuffin de la Rouërie, organisateur de la chouannerie le 30 janvier. Massacres de Savenay le 13 décembre.

  • 1793-1794 : Noyades de la Loire organisés par le républicain Carrier.
  • 1795 : Débarquement allié organisé par les Britanniques à Quiberon afin de soutenir l’armée chouanne.
  • 1796 : Charette est fusillé le 29 mars place Viarme à Nantes.
  • 1799 : Répression de la chouannerie par le général Brune au mois d’octobre.
  • 1800 : Les derniers chouans livrent le combat du Pont-du-Loc le 25 janvier.
  • 1804 : Exécution de Georges Cadoudal, général chouan commandant de l’Armée catholique et royale de Bretagne, ennemi juré de Napoléon Bonaparte.
  • 1843 : Fondation de l’Association bretonne, marquant le tout début du mouvement politique breton (Emsav).
  • 1871 : Scandale du camp de Conlie (dans l’actuel département de la Sarthe) : 80 000 soldats bretons y sont sciemment concentrés et maltraités par le gouvernement de Léon Gambetta.

De ce tragique épisode, resteront cette incompréhension tristement célèbre entre des recrues bretonnes voulant rentrer au pays et le général de Marivault : « d’ar gêr, ma général, d’ar gêr ! », criaient les soldats lors de sa visite à Conlie. L’officier pensa alors que les Bretons voulaient encore combattre. Mais « d’ar gêr ! » signifiait « à la maison ! »…

En 1913, un monument sera inauguré sur la colline de la Jaunelière, à Conlie, en hommage aux soldats bretons. Une plaque commémorative viendra le compléter le , lors du centenaire, en langue bretonne : « 1871 D’AR VRETONED TRUBARDET E KERFANK-CONLIE DALC’HOMP SONJ » : « Aux Bretons trahis au village de boue de Conlie. Souvenons-nous ». Les Bretons bloqués à Conlie lors de cette guerre contre la Prusse avaient effectivement surnommé les lieux « Kerfank », qui se traduit par « le village de boue »…

  • 1932 : A Rennes, destruction  par explosifs du monument commémorant l’union de la Bretagne à la France, à l’occasion de son quatrième centenaire le 7 août. Il s’agira du premier attentat commis par le mouvement breton. Revendiqué par le groupe armé Gwenn ha Du, ses auteurs sont Célestin Lainé et André Geffroy. Des commémorations avaient lieu le même jour à Vannes pour célébrer cette union en présence du président du Conseil français Édouard Herriot.
  • 1941 : Création d’une région Bretagne à 4 départements sous le gouvernement de Vichy, excluant volontairement la Loire-Inférieure (actuelle Loire-Atlantique) pour endiguer les volontés d’indépendance des nationalistes bretons regroupés autour du PNB (Parti Nationaliste Breton).
  • 1944 : Entrée des Américains à Rennes le 4 août. Reddition de la poche allemande de Brest le 19 novembre.
  • 1945 : Reddition de la poche de Lorient le 10 mai et de celle de Saint-Nazaire le 11 mai, quelques jours après la capitulation officielle de l’Allemagne.
  • 1952 : Création du Comité d’Études et de Liaison des Intérêts Bretons (CELIB).
  • 1968 : Premier attentat revendiqué par le Front de Libération de la Bretagne (FLB).
  • 1977 : Création de la première école de ce qui deviendra le réseau Diwan, venant concrétiser un vieux projet, celui de Yann Fouéré, qui avait créé au cours des années 1930 Ar Brezhoneg er Skol, une association dont le but était déjà l’enseignement du breton à l’école.
  • 1980 : Violentes contestations contre l’implantation d’une centrale nucléaire à Plogoff.
  • 1994 : Incendie du Parlement de Bretagne à Rennes lors d’une manifestation de marins-pêcheurs.
  • 2013 : Suite au projet d’implantation de portiques destinés à imposer l’écotaxe, soulèvement des Bonnets rouges, deuxièmes du nom, à l’automne.

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine