belfast_boyne

Depuis la fin de la guerre entre catholiques et protestants en Irlande du Nord il y a près de vingt ans, les habitants vivent officiellement en paix. Pourtant, la société nord-irlandaise est toujours divisée et, à Belfast, les « Peace Walls« , construits pour éviter les violences entre communautés, régissent toujours le quotidien des trois cent mille habitants. Bien qu’une majorité d’Irlandais du Nord aient voté l’an dernier contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, le Brexit menace aussi de raviver de vieilles blessures.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine