cigarette

La municipalité de Landerneau s’engage pour éradiquer la pollution liée aux mégots de cigarette dans sa commune.

Les mégots deviennent une urgence environnementale que l’on ne peut plus ignorer. Ils polluent notre environnement, notamment l’eau. À Landerneau, on estime à près de 5 millions le nombre de mégots jetés dans la ville chaque année. Dans le cadre de son Agenda 21, la municipalité souhaite intensifier la sensibilisation à la nocivité des mégots et s’engager dans une démarche « ville zéro mégot ». L’objectif est d’avertir le public des problèmes de pollution causés par les mégots de cigarettes pour faire évoluer les comportements, réduire l’impact sur l’environnement et développer le recyclage.

Pour concrétiser ce projet, la collectivité a fait le choix de collaborer avec une start-up de Bourg Blanc. La société MéGO! collecte, trie et recycle ce déchet en transformant l’acétate de cellulose extraite en mobilier urbain par exemple.

La démarche zéro mégot à Landerneau

Elle vise à inciter chacun à jeter ses mégots dans les cendriers installés sur le territoire. Au total, plusieurs dizaines de cendriers vont être mis à disposition sur l’espace public, dans les lieux ouverts à tous et au sein des structures partenaires. Les cendriers seront régulièrement vidés dans des conteneurs dédiés et mis à disposition de chaque partenaire. Ces déchets seront ensuite collectés par les agents municipaux avant d’être récupérés et transformés par la société MéGO!. Pour étendre son champ d’action, la commune a décidé d’y associer tous les acteurs locaux intéressés. Plusieurs structures sollicitées ont déjà répondu favorablement : cafés et restaurants, Intermarché, Leclerc, Magasin Vert, La Poste, Ara Hôtel, le Fonds Hélène & Édouard Leclerc, la MPT, le lycée de l’Elorn, la communauté de communes du pays de Landerneau-Daoulas, les PFCA…

À terme, la collectivité souhaite bannir les mégots et ainsi devenir la première ville labellisée « ville zéro mégot ». Le dispositif pourrait donc s’étendre plus largement aux principaux événements organisés à Landerneau. Des opérations de ramassage des mégots devraient être organisées au cours de journées citoyennes en 2019.

Le coût de la démarche

  • Coût d’acquisition des cendriers : cendrier mural – 85 € ; cendrier tube – 200 €
  • Coût de la collecte – 80 € / trimestre

Quelques chiffres sur les mégots de cigarette

  • À Landerneau, 5 millions de mégots sont jetés dans la nature chaque année.
  • 96 heures, c’est le temps qu’il faut pour tuer 50 % des poissons présents dans un litre d’eau avec un seul mégot.
  • 500 litres, c’est le volume d’eau polluée par un seul mégot de cigarette.
  • Une cigarette contient 2 500 substances qui se libèrent ensuite dans la nature, notamment l’eau ou les réseaux d’assainissement.
  • Plus de 50 % des mégots sont jetés dans la nature entraînant une pollution des sols, de l’eau et représentant une menace pour les espèces.
  • Un mégot met jusqu’à 15 ans pour se dégrader dans la nature.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019 dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine