Nantes : Bouygues Telecom tire des kilomètres de fibre en ville

A LA UNE

Ça y est, Bouygues Telecom arrive à Nantes. En retard par rapport à d’autres opérateurs – notamment SFR et Orange, Bouygues met les bouchées doubles pour rattraper son retard, notamment au cœur de la ville. Des ouvriers sont en train de tirer des dizaines de kilomètres de fibre optique – 200 en tout – de façon à couvrir un maximum de population.

Associé avec Axione, filiale de Bouygues construction, l’opérateur espère couvrir toutes les zones très denses – c’est-à-dire les agglomérations de Bordeaux, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Orléans, Paris, Poitiers, Rennes, Rouen, Saint-Étienne, Strasbourg, Toulon, Toulouse et Tours – d’ici 2021. Dans le cadre de cette association, 3,4 millions de prises optiques seront déployées.

Un opérateur dédié a été créé afin de rassembler les actifs de Bouygues Telecom et Axione dans un seul ensemble : CityFast. Axione gérera, exploitera et commercialisera l’infrastructure, Mirova la financera, tandis que Bouygues – qui apporte ses infrastructures existantes – pourra en profiter pendant 30 ans.

Le réseau sera aussi loué à d’autres opérateurs. Le marché est pour l’heure très fermé, quasiment oligopolistique : d’après l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) sur 12,5 millions de prises FTTH, 8,68 millions appartiennent à Orange et 1,43 million à SFR.

À Nantes, « nous allons tirer 200 kilomètres de fibre », nous explique un ouvrier. « Nous avons déjà tiré 150 kilomètres : un grand anneau tout autour de l’agglomération, et maintenant nous tirons le reste : des boucles successives en ville ». Les travaux ont actuellement lieu entre la tour de Bretagne et la rue Paul Bellamy.

LBG

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes s’effondre de nouveau face à Oyonnax

5 journées de Pro D2, 5 défaites, et une dernière place qui commence à faire un peu peur, pour...

Saint-Nazaire. Il menace de couper la tête d’une enseignante

Peur sur l'école maternelle Gambetta, à Nantes. Lundi, un parent d'élève a littéralement pété les plombs, menaçant une enseignante...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés