Notre 21ème siècle possède également ses héros et ses aventuriers des temps modernes. Daniel Juillaguet, une figure phare du mushing français, la course de chiens de traîneaux, en fait partie.

So nouveau défi ? La Yukon Quest. La Yukon Quest est une épopée de 1 000 miles prenant place entre Whitehorse (Canada) et Fairbanks (Alaska). Les mushers et leur attelage ont 12 jours maximum pour terminer cette course en se confrontant à des températures avoisinant les -30°C. À ses côtés, deux handlers et deux cameramen seront présents afin de l’aider et d’enregistrer les plus belles images, de la préparation physique des chiens jusqu’au franchissement de la ligne d’arrivée.

chiens_traineaux

Depuis plus de 20 ans maintenant, Daniel Juillaguet est un adepte des plus grandes courses de chiens de traîneaux en France et en Europe. Musher l’hiver et triathlète l’été, il est spécialisé dans les courses à grande distance, que ce soit d’effectuer des courses de chiens de traîneaux ou de courir des triathlons comme « IRONMAN ». Avec ses chiens, il s’entraîne tout au long de l’année entre le Jura et Vilhelmina (Suède).

Il a participé à plusieurs reprises, aux plus grandes courses de chiens de traîneaux européennes telles que : la Finnmarkslopet (Norvège), l’Amundsen Race (Suède), La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc (France), la Femundlopet (Norvège) et bien d’autres encore. Les résultats sont à la hauteur de ses espérances, il est : vainqueur de l’Amundsen Race en 2018 et sur le podium des éditions de 2014, 2015 et 2017. Il est aussi présent sur le podium de La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc en 2017 et 2018

Afin de parvenir jusqu’à la Whitehorse, Daniel a besoin de récolter 90 000 €, et a donc décidé de lancer une campagne de crowdfunding sur GoFundMe. Ces fonds lui permettront d’entraîner ses chiens dans les meilleures conditions possibles : les préparer au froid, les entraîner à être endurant, et résister à la fatigue. La récolte lui permettra également de participer aux courses qualificatives de la Yukon Quest. La prochaine en date étant la Tobacco Trail, le championnat longue distance de Suède.

Nous l’avons interrogé, 2 ans avant son départ, puisque Daniel Juillaguet se lancera dans la course en 2021.

Breizh-info.com : Pouvez vous vous présenter aux lecteurs ?

Daniel JUILLAGUET,52 ans, masseur kinésithérapeute. Originaire du Sud Ouest, j’ai déménage avec ma famille dans le Haut Jura .Mes 3 fils font du sport à haut niveau et je pratique moi même, triathlon en longue distance et ski alpinisme. Je fais des courses de type longue distance en traineau depuis 2002 en Norvège

Breizh-info.com : Qu’est ce que la Yukon Quest ?

Daniel JUILLAGUET : La Yukon Quest est une course mythique organisée entre le Canada et l’Alaska, de Whitehorse à Fairbanks et l’année suivante dans l’autre sens.C’est une course qui fait 1600 km gagnée par les premiers en moins de 9 jours.Ce type de course se rapproche des transats à la voile.Le musher est exposé aux éléments : vent, températures extrêmes(-40°c).Les chiens sont sélectionnés sur des critères de résistance au froid, d’aptitude à la longue distance.Cette course revient aux origines du traineau à chien qui était à  l’époque le moyen de locomotion dans ces pays.

Breizh-info.com : Comment est-ce que l’on s’y prépare physiquement ?

Daniel JUILLAGUET : Pour ma part je me prépare mentalement et physiquement dans une pratique de sports d’endurance, notamment Ironman en été.

Breizh-info.com : Qu’est-ce qui vous a amené à faire ces courses ? A rechercher sans cesse le dépassement de soi ?

Daniel JUILLAGUET : Depuis que j’ai commencé le traineau, je rêve de faire cette course. J’ai traversé le Canada en 1989, atteint le Cap Nord en 1992, le tout en vélo.Ces voyages m’ont donné envie de réaliser des traversées en traineau à chiens. L’objectif est d’évoluer dans un milieu vierge et de partager une aventure avec mes compagnons.Cette course nécessite également la mise en place d’une équipe humaine.

Breizh-info.com : Le corps n’est-il pas usé physiquement au bout d’un moment ? On dit qu’il n’est pas bon de trop forcer niveau sport …

Daniel JUILLAGUET : C’est surtout le manque de sommeil et l’exposition au froid qui fatigue. Bien au contraire l’exercice physique stimule l’énergie. On le voit d’ailleurs chez les chiens qui au cours de ces courses prennent un rythme et ont ont une adaptation physiologique à l’effort

Breizh-info.com : Parlez nous de votre collecte de fonds : pourquoi le besoin d’une telle somme ?

Daniel JUILLAGUET : Ce projet est sur 3 saisons.Il faut investir de l’argent dans les déplacements, pour les entrainements en Suède, les courses qualificatives en Norvège/Suède.Le plus gros de la dépense se fera dans l’acheminement des personnes et des chiens au Canada.D’autre part il y a du matériel à acheter : harnais, bottines pour les pattes, traineau …Cela nécessite aussi l’implication d’autres personnes que le musher.

Vous voulez soutenir cet aventurier ? C’est ici

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine