Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Vivre du coaching : rêve ou réalité ?

Vous êtes en passe de faire une reconversion professionnelle, ou bien vous êtes sur le point d’intégrer le monde du travail, et vous vous intéressez de près au métier de coach ? Vous avez quelques doutes à propos de cette nouvelle activité ? C’est en effet une profession qui en fait rêver plus d’un. Mais peut-on réellement vivre du coaching ? Avant de vous lancer dans la grande aventure, voici tout ce qu’il faut savoir.

coaching

Le métier de coach, un métier de rêve

Le coaching est une profession très idéalisée par beaucoup de monde. En gros, l’activité consiste à aider les gens, les clients, à mieux vivre et à atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés. D’habitude, les clients sont des personnes qui ont du mal à réaliser leurs rêves, à s’épanouir dans leur vie amoureuse, professionnelle ou relationnelle. Le coach les aide donc à voir la vie d’un nouvel angle, pour mieux en profiter. Il les accompagne dans leur quotidien pour qu’ils puissent trouver la solution à leurs problèmes. Le coach reste présent jusqu’à ce que son client soit entièrement autonome.

La raison pour laquelle ce métier fait tant fantasmer, c’est parce qu’il est gratifiant. Venir en aide aux autres et les voir réussir est une satisfaction personnelle qu’aucun autre emploi ne peut procurer. Beaucoup de coachs en fonction disent qu’ils ont réussi à trouver un sens à leur vie en aidant les autres à trouver le leur. À la fin, c’est toujours avec un petit pincement au cœur qu’ils les laissent vivre une nouvelle vie épanouie. Ils sont satisfaits d’avoir pu aider au mieux une personne de plus. C’est aussi toujours plaisant d’avoir fait la différence dans l’existence de quelqu’un. De plus, c’est un travail effectué en toute liberté.

Sur le papier il n’y a pas à dire… Ça a tout l’air du boulot parfait, ce qui explique son essor.

Devenir coach, le rêve à portée de main

C’est un métier très en vogue ces derniers temps. Devenir coach de vie, coach scolaire, coach parental, ou bien coach d’entreprise, il n’y a rien de plus simple. Vous n’avez pas besoin d’avoir fait des études de psychologie ou des formations de formateur. Aucun diplôme n’est obligatoire pour exercer. Le métier vous passionne ? Vous êtes assez motivés ? Pensez-vous avoir l’étoffe d’un bon coach ? Si la réponse pour ces questions est oui, alors lancez-vous ! Certains sites vous aident à trouver votre voie comme quel-coach.fr, le nouveau portail web dédié aux métiers du coaching.

Si vous préférez le côté professionnalisant, vous avez aussi la possibilité de suivre une formation certifiante qui pourra vous encadrer, et surtout vous procurer plus de crédibilité. Depuis que cette activité a le vent en poupe, plusieurs instituts de formation en coaching ont ouvert leurs portes. Ces écoles peuvent vous faire acquérir le savoir-faire nécessaire pour que vous puissiez accompagner vos clients. Elles vous donneront les bases d’un coaching réussi, et vous avez même la possibilité de vous spécialiser.

Le choix de l’institut est important, car il sera le garant d’une bonne intégration dans des associations professionnelles. Il faut juste garder en tête que, plus l’école est prestigieuse, plus les frais sont onéreux.

L’envers du décors : quand la réalité nous rattrape !

Vous avez fini vos formations, et vous commencez enfin à exercer. Si pour certains, l’entrée dans ce nouveau monde va petit à petit, pour d’autres (la grande majorité), c’est directement la douche froide. Le monde du coaching est loin d’être aussi féérique que l’on puisse l’imaginer. Ce n’est pas tant le travail en soi qui est difficile, c’est surtout le côté financier. Beaucoup pensent que c’est facile de vivre du coaching, mais c’est se leurrer. C’est vrai, c’est bien payé, mieux qu’un simple salarié lambda en tout cas. Le problème, c’est qu’il s’agit d’un secteur extrêmement saturé. Il y a un déséquilibre flagrant entre l’offre et la demande. Il y a trop de prétendants pour peu de clients. Beaucoup se retrouvent donc à galérer pour en vivre.

La bonne nouvelle, c’est que ce n’est pas une fatalité. Si des coachs arrivent à subvenir à leurs besoins grâce à ce travail, c’est qu’une solution existe bel et bien. Dans ce cas précis, il suffit de faire la différence. Utilisez tous les outils dont vous disposez : réseaux sociaux, forums, bouche-à-oreille, etc. Évincez la concurrence en élaborant vos propres techniques d’approche. Aidez-vous de stratégies de marketing pour prospérer dans votre activité.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Tribune libre

Adieu Thaïs d’Escufon. Vous vous êtes fourvoyée, et c’est bien dommage

Découvrir l'article

Sport

Il fût le premier joueur de Lettonie à remporter la Stanley Cup (NHL). Interview de Sandis Ozoliņš

Découvrir l'article

RENNES, Sport

Scandale à Rennes. La municipalité attribuera plus de subventions aux associations sportives qui déclarent des enfants « non binaires »

Découvrir l'article

Sport

Un grand gala de MMA à Nantes le 7 septembre 2023

Découvrir l'article

Sociétal

Les transexuels dans le sport ? Micro-trottoir

Découvrir l'article

Sport

Biathlon Oberhof 2023. Le programme des championnats du monde après la victoire de la Norvège sur le relais mixte

Découvrir l'article

Sport

Top 5 des sports les plus populaires dans le monde

Découvrir l'article

Sport

Tour de France, Handball, Coupe du monde de Rugby…les dates des principaux évènements sportifs de 2023

Découvrir l'article

Sport

2023. Pour 33% des Bretons, la pratique d’une activité physique est la résolution n°1 !

Découvrir l'article

A La Une, International

Hongrie. Quand Viktor Orbán évoque la Coupe du monde, le Qatar, le football et le sport dans son pays [Interview]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍