Dans le Morbihan, des élèves des écoles maternelles et élémentaires publiques participent chaque année aux Bals bretons organisés par l’UCEP (Ligue de l’Enseignement). De quoi s’agit-il ?

Bals bretons : langue et culture bretonne pour les enfants

En cette année 2019, la 21e édition des bals de l’USEP (Union Sportive de l’Enseignement du Premier degré) a débuté le 5 mars dernier et va se prolonger jusqu’au 25 avril.

Initiés dans les années 1998 à 2000, les bals de danses traditionnelles bretonnes regroupaient quelques 500 élèves de classes élémentaires et étaient organisés sur le secteur de Vannes. Depuis 2000, ce projet est proposé à toutes les écoles publiques du département et les effectifs n’ont cessé d’augmenter d’année en année pour atteindre près de 8 000 inscrits pour cette édition 2019. En 2010, une formule « P’tit bal » a également vu le jour pour permettre aux classes maternelles de participer. Avec un beau succès à la clef.

Sur le plan pédagogique, ces rencontres de danses traditionnelles organisées sous forme de bals ont pour ambition de valoriser la communication entre enfants, le plaisir de partager un répertoire commun et de permettre à notre jeunesse de faire connaissance avec le patrimoine breton. Quant au Bal Breton, il se déroule sur une demi-journée. 200 enfants de classes élémentaires de différentes écoles se rencontrent et se mêlent pour danser et chanter sur un répertoire commun de musiques bretonnes travaillé en classe.

Ligue de l’Enseignement : l’obligatoire « ouverture » ?

Dans le rôle d’organisateur de cette louable initiative, nous trouvons donc l’USEP, qui constitue le secteur sportif scolaire de la Ligue de l’Enseignement. Le but de cette Union sportive ? Favoriser l’accès à l’éducation et à la culture, renforcer l’engagement civique et développer sur tous les territoires les liens et l’esprit de solidarité en actes.

Rappelons en passant que la Ligue de l’Enseignement est une confédération constituée d’environ 25 000 associations locales à travers toute la France. Son champ d’action est assez large puisque ces associations œuvrent dans les domaines de l’enseignement, des pratiques artistiques et culturelles ou encore dans le sport.

Mais, souvent raillée par certains pour son ancrage à gauche, la Ligue de l’Enseignement ne pouvait visiblement pas, à travers l’USEP, s’empêcher de mettre en place, en plus de ces Bals Bretons, des Bals intitulés « Danses du Monde ». Pour la quatrième année, l’USEP propose ainsi aux élèves des classes de CM1, CM2 et 6e une formule Danses du Monde dont le but affiché est d’inviter les petits Bretons à « une ouverture sur d’autres pays et d’autres cultures », nous indique un communiqué de presse de l’USEP du Morbihan.

Quant aux danses en question, elles s’inscrivent finalement moins dans un répertoire « du Monde » que dans l’univers culturel européen pour la grande majorité d’entre elles : Two step, Oh Suzanna, Madison, La queue du Loup, La danse des bâtonnets, Contredanse sont donc au programme. De même que deux autres danses bretonnes : Chanj Tu et le Bal de Rhuys. Les dernières étant des danses russe, israélienne et bolivienne.

Une fois n’est pas coutume, « l’ouverture sur d’autres pays et d’autres cultures » dont les milieux de l’Éducation nationale française ont le secret est donc plutôt, pour cette occasion, une demi-ouverture. Au grand soulagement de certains parents d’élèves…

Crédit photo : Facebook USEP 56 (Photos publiques)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine