Restauré à la suite de l’incendie de 1994, des visites sont organisées chaque semaine depuis 1999 au Parlement de Bretagne, date de sa réouverture au public. Chaque année, plus de 30 000 personnes viennent y admirer les peintures et dorures présentes dans plusieurs salles.

Ci-dessous, un reportage de France 3 Bretagne.

Le Parlement de Bretagne est à la fois l’édifice principal du patrimoine de la ville, l’un des symboles forts de l’Histoire Bretonne, le siège de la cour d’appel de la région et le site rennais qui attire un grand nombre de touristes chaque année.

1532, le duché de Bretagne est rattaché au royaume de France. Les fameux mariages des duchesses de Bretagne aux rois de France, Anne avec Charles VIII et Louis XII, puis sa fille Claude avec François 1er ont abouti à ce traité d’union. Il en découle aussi la décision, en 1554, de créer un Parlement de Bretagne.

La construction du Palais débute en 1615 et s’achève en 1655 selon les plans de l’architecte Salomon de Brosse, auquel on doit le Palais du Luxembourg à Paris. Un siècle plus tard, l’architecte du roi, Jacques Gabriel, imagine une place royale qui vient envelopper la statue du Roi Soleil qui trône alors devant le palais. S’il a perdu ses prérogatives politiques à la Révolution française, le Parlement de Bretagne est depuis 1804 le siège de la Cour d’appel de justice.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine