Ouverture du concours complémentaire de la magistrature aux professionnels du public ou du privé

A LA UNE

Self défense financier pour investisseurs et petits épargnants. Et si vous tentiez la stratégie Alpha ? [Interview]

Nous avons annoncé récemment la parution, aux éditions Cultures et Racines, du livre « LA STRATÉGIE ALPHA : LE...

Bien avant le Covid-19. Comment l’Europe a-t-elle fait face à la Peste noire ?

Il est utile de rappeler d’abord ce que fut la Peste Noire. Une épidémie d’ampleur colossale qui toucha une...

Mickaël Mary : « J’ai souhaité proposer un panorama de la grande richesse naturaliste en baie du Mont St Michel »

Inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1979, le Mont-Saint-Michel et sa baie sont une destination touristique incontournable qui...

Anne-Sophie Chazaud : « En France, la pensée dite progressiste contient en son sein un ferment puissamment liberticide »

Anne-Sophie Chazaud, philosophe et essayiste, a publié il y a plusieurs semaines un livre important, « Liberté d’inexpression: nouvelles...

Covid-19. Toujours pas de vraie 2ème vague en vue mais un rebond saisonnier d’ampleur limitée pour l ‘Europe et les USA

Au niveau planétaire, si la contamination progresse principalement en Europe, la courbe générale des décès ne permet pas encore...

Le concours complémentaire de magistrats du second grade de la hiérarchie judiciaire est destiné aux professionnels du secteur public ou du secteur privé âgés de 35 ans minimum au 1er janvier 2019.

Il s’adresse aux professionnels exerçant dans des domaines particulièrement qualifiants  pour l’exercice des fonctions judiciaires : avocats, notaires, directeurs des services de greffe judiciaire, greffiers des services judiciaires, officiers de police ou de gendarmerie, juristes d’entreprise, cadres de la fonction publique, souhaitant se réorienter vers la magistrature.

Cette voie de recrutement contribue à enrichir le corps de la magistrature de profils diversifiés dotés d’une expérience professionnelle hautement qualifiante de sept années minimum dans les domaines juridique, administratif, économique ou social. Ils feront partie des 51% des élèves magistrats en formation initiale issus du monde professionnel.

A l’issue d’une formation d’un mois à l’Ecole nationale de la magistrature et d’un stage en juridictions de six à huit mois, les lauréats du concours complémentaire rejoignent les juridictions, venant ainsi renforcer la communauté judiciaire et participer à la résorption de la vacance de postes des magistrats.

Ouvertes du 18 mars jusqu’au 19 avril 2019, Les inscriptions s’effectuent en ligne sur le site  de l’Ecole nationale de la magistrature (ENM) www.enm.justice.fr.

Les épreuves d’admissibilité du concours se dérouleront les 4, 5 et 6 septembre 2019.

Les conditions requises ainsi que les modalités d’inscription au concours sont disponibles en cliquant sur ce lien.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Les derniers articles

Les escape game d’Ille-et-Vilaine tentent un recours en justice face à l’obligation de fermeture

Après les salles de sports il y a quelques semaines, ce sont aujourd'hui les escape game d'Ille-et-Vilaine qui tentent...

Eric Zemmour : « Erdogan est le révélateur d’un conflit de civilisations »

Eric Zemmour : « Erdogan nous ramène à notre statut de chrétien, Erdogan est le révélateur d’un conflit de...

Le Salon d’art de Saint-Aignan-de-Grandlieu : à découvrir en un temps d’isolement !

Chaque année Saint Aignan de Grand Lieu, petite commune aux confins du Pays de Retz en Loire Atlantique organise un «  Salon d’art »,...

Santé. Peut-on vraiment se débarrasser des acouphènes ?

Les acouphènes perturbent la vie de millions de personnes en France, dont une partie avec des formes sévères. Quelles causes et quels remèdes face...

Comptalib. L’avenir du logiciel comptable pour les entrepreneurs ?

Comptalib, est un logiciel en ligne qui entend venir en aide à tous les entrepreneurs et experts-comptables en balisant tout le parcours de la...

Pour le tribunal d’Auch, décrocher le portrait d’Emmanuel Macron relèverait de la liberté d’expression

Le tribunal de grande instance d’Auch a relaxé les cinq prévenus qui étaient poursuivis pour vol en réunion après le décrochage de trois portraits...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -