Le nombre de procédures ouvertes pour défaillances d’entreprises en région Bretagne a baissé de 6 % en 2018, une baisse plus forte que celle observée au niveau national (baisse de 1 %). C’est ce qui résulte de la dernière enquête menée par Deloitte avec Altarès, sur les entreprises défaillantes en France.

Une enquête qui dresse le panorama d’une situation en demi-teinte et qui dévoile les perspectives pour l’année 2019 au regard de la situation économique, sociale, géopolitique et réglementaire qui s’annonce.

Cette baisse s’explique principalement par :

  • une baisse plus importante (-7 %) du nombre de redressements judiciaires ouverts en 2018, comparée à la baisse nationale (-1 %) ;
  • une baisse plus importante (-6 %) du nombre de liquidations judiciaires ouvertes en 2018, comparée à la baisse nationale (-1 %).

La baisse est concentrée sur les entreprises de moins de 10 salariés en 2018 (-7 % soit -148 procédures), comparée à la baisse nationale (-1 %). Le nombre de procédures ouvertes en 2018 a diminué dans les départements de Côtes-d’Armor (-13 %), de l’Ille-et-Vilaine (-5 %) et du Morbihan (-10 %). Il a néanmoins augmenté dans le Finistère (+2 % vs. 2017).

Ci-dessous, les statistiques pour la Région Bretagne.

Les statistiques pour la région Pays de la Loire :

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V