Le Royaume-Uni refuse la demande d’asile d’un iranien converti au christianisme [Vidéo]

A LA UNE

Le ministère de l’Intérieur a refusé l’asile à un chrétien converti en citant des passages de la Bible qui prouvent que le christianisme n’est pas une religion pacifique.

Le fonctionnaire en charge du dossier a mis en cause la raison avancée par le ressortissant iranien qui avançait s’être converti au christianisme car cette religion était pacifique contrairement à l’islam.

La lettre de refus du département indique que le livre de l’Apocalypse – le dernier livre de la Bible – est « rempli d’images de vengeance, de destruction, de mort et de violence », et en cite six extraits.

On y lit ensuite : « Ces exemples sont incompatibles avec votre affirmation selon laquelle vous vous êtes converti au christianisme après avoir découvert qu’il s’agissait d’une religion « pacifique », par opposition à l’islam qui contient violence, rage et revanche. »

Lorsqu’il a été contacté par The Independent, le Home Office a déclaré que la lettre n’était pas « conforme » à son approche politique à l’égard des demandes fondées sur la persécution religieuse et qu’il travaillait à améliorer la formation offerte aux décideurs sur la conversion religieuse.

Les avocats et les militants ont déclaré que l’affaire démontrait un « manque de logique » et une approche « insouciante » de la vie des demandeurs d’asile, découlant d’une tendance du département à « trouver toutes les raisons possibles pour refuser » des cas.

Source : The Independent et Dailymail

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

Articles liés