Aujourd’hui, cap sur l’abbaye Notre-Dame de la Moldau en République tchèque ! Cette toute jeune abbaye trappiste a été fondée en 2007 près de Prague, et accueille déjà plus d’une vingtaine de soeurs. Cette toute jeune communauté de moniales vient en fait d’Italie ! En effet, c’est le cardinal de Prague Miloslav Vlk qui a invité les trappistines de Vitorchiano, au centre de l’Italie, à fonder une communauté sur place.

L’abbaye a emprunté son nom à la fameuse rivière qui traverse Prague.

Ici, au milieu des bois et des collines, les moniales prient 7 offices par jour et réalisent surtout à la main, pour leur subsistance, des icônes religieuses, mais aussi de délicieux produits artisanaux. Elles suivent en cela la règle de leur ordre, la règle de saint Benoît, qui recommande aux moines et moniales de trouver un juste équilibre entre « prière et travail ».

Aujourd’hui, la jeune communauté compte 24 soeurs, dont quelques postulantes

Héritière d’une grande tradition italienne culinaire.

Dans leur atelier, les soeurs de l’abbaye de la Moldau font tout elles-mêmes à la main : des biscuits sucrés, des confitures de lait, du miel, et même dernièrement des tablettes de chocolat ! Toutes leurs recettes s’inspirent de recettes italiennes traditionnelles.

Bien sûr, elles en sélectionnent avec soin chaque élément, et ne prennent que des ingrédients naturels et de qualité supérieure. Par exemple, elles importent spécialement leur farine d’Italie, prennent de la poudre de vanille naturelle, ou encore des amandes entières. Le résultat est un gage de qualité : tous leurs produits sont donc sans colorant, sans conservateur, sans graisse végétale et sans arôme artificiel !

Les soeurs réalisent à la main toute une gamme de biscuits dans leur atelier

Les trappistines savent aussi s’adapter aux coutumes locales : elles réalisent en effet des truffes au chocolat à la liqueur Tuzémak, le célèbre « Rhum tchèque » comme on l’appelle.

Afin de diversifier leur gamme, elles concoctent également des confitures de lait. Cette crème est obtenue en faisant bouillir du lait, et les soeurs se targuent de reproduire les procédés de la maison argentine Dulce de Leche !

Les moniales trappistines font aussi des tablettes de chocolat artisanales

Mais au sein des produits monastiques, leur spécialité, c’est surtout le miel. En effet, les moniales élèvent elles-mêmes leurs abeilles et s’occupent de leurs ruches. Grâce à elles, elles cultivent des plantes bien spécifiques pour fabriquer leurs miels : des fleurs de lavande, de l’hysope, de l‘échinacée, du tilleul, du cerisier, de l’acacia…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine