Un référendum sur l’indépendance de l’Écosse avant 2021, une idée émise par la Première ministre écossaise qui fait écho au Brexit.

Brexit : Écosse indépendante ?

L’Écosse devrait organiser un référendum sur l’indépendance avant 2021 si le Royaume-Uni quitte l’UE. C’est ce qu’a annoncé en substance la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon le 24 avril.

Annonçant un projet de loi fixant les règles d’un deuxième référendum sur l’indépendance, Nicola Sturgeon a déclaré au Parlement écossais d’Édimbourg que le Brexit avait révélé « les limites de l’influence de l’Écosse au sein du Royaume-Uni » et renforcé « les arguments en faveur de l’indépendance de l’Écosse. »

Il faut « donner aux citoyens un choix entre le Brexit et un avenir pour l’Écosse en tant que nation indépendante européenne pendant le mandat de ce Parlement », a précisé la dirigeante du SNP (Parti national écossais). Et d’ajouter que « si l’Écosse est exclue de l’UE [NDLR : à cause du Brexit], un référendum durant ce mandat doit nous être possible. Ce serait notre solution pour éviter les pires dégâts causés par le Brexit ». À savoir que les prochaines élections afin de renouveler le Parlement écossais auront lieu en mai 2021.

Écosse
Nicola Sturgeon. Source : The Tablet
Concernant le Brexit, le Royaume-Uni ne dispose d’aucune visibilité à long terme et navigue toujours à vue : Bruxelles a accepté il y a deux semaines un second report de la date du Brexit à fin octobre 2019. Un chaos politique duquel Nicola Sturgeon et les nationalistes écossais vont essayer de tirer parti, la Première ministre rappelant que « nous avons fait tout notre possible pour aider à éviter la crise du Brexit pour l’ensemble du Royaume-Uni ». En regrettant au passage que le gouvernement britannique « ne serve pas les intérêts de l’Écosse ». Ce qui n’est pas en soi une nouveauté !

Crédit photos : Wikimedia Commons (CC/azerifactory)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V