27/01/2014 – 14H00 Édimbourg (Breizh-info.com) – L’Écosse votera pour ou contre son indépendance le 18 septembre prochain. Ces derniers mois, la campagne du Scottish National Party (SNP) en faveur du « oui » avait paru marquer le pas. Les tenants du « non » ‑ Conservateurs au pouvoir à Londres et Travaillistes principaux opposants au SNP en Écosse – insistaient sur deux points : les nationalistes ne présentaient pas un programme économique solide et le statut européen d’une Écosse indépendante était incertain.

Scotland on Sunday, édition dominicale du grand quotidien écossais The Scotsman, a publié ce week-end les résultats d’un sondage ICM qui montre une forte progression des opinions indépendantistes, passées de 32 % à 37 % depuis le mois de septembre. Corrélativement, le « non » recule de 49 % à 44 %. La marge d’avance du « non » est donc tombée de 17 points à 7 points en quatre mois.

La progression des opinions indépendantistes est probablement due à la présentation par le SNP d’un programme économique détaillé pour une Écosse indépendante. John Curtice, professeur de politique à Strathclyde University, fait cependant observer que cette progression repose exclusivement sur l’évolution des électeurs de moins de 45 ans, dont l’opinion est particulièrement difficile à analyser. Elle pourrait donc être fragile.

Corrélativement, l’opinion écossaise montre une nette progression de l’euro-scepticisme. Cela devrait en principe être défavorable au SNP, pro-européen. En réalité, il n’est pas impossible que le flou sur le statut européen d’une Écosse indépendante joue désormais en sa faveur. Si David Cameron organisait demain un référendum sur l’Europe, un tiers des Écossais voteraient pour le retrait. Plus de la moitié des Écossais réclament désormais des mesures plus strictes contre l’immigration, y compris celle provenant des autres pays européens. Le sondage montre d’ailleurs une nette progression de l’United Kingdom Independence Party (Ukip), qui avec 7 % des intentions de vote en Écosse dépasse désormais les libéraux-démocrates. De fait l’Ukip a devancé les lib-dems lors de la récente élection partielle de Cowdenbeath.

Crédit photo : [cc] Amanda Slater via Wikimedia Commons
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.