Espagne. Des migrants se cachent… sous le tableau de bord [Vidéo]

migrants

Dans l’enclave de Melilla (Espagne), des migrants ont été découverts dans des véhicules cachés derrière des tableaux de bord.

Melilla : encore et toujours des migrants

Melilla serait-il devenu le territoire le plus tristement célèbre d’Espagne ? Nous évoquions encore cette enclave située sur la côte marocaine il y a deux semaines en raison d’une importante arrivée de migrants illégaux, lesquels avaient franchi les grillages barbelés séparant le Maroc de l’Espagne afin de gagner le sol de l’UE.

Ces derniers jours, la question migratoire a une nouvelle fois été associée au nom de Melilla. Trois clandestins africains, dont une jeune fille de 15 ans, ont été découverts coincés sous les tableaux de bord de voitures et derrière des sièges à un poste frontière entre le Maroc et l’Espagne, selon les informations divulguées par la police espagnole lundi 27 mai. Les deux autres migrants sont des hommes âgés de 20 et 21 ans. La scène s’est déroulée vendredi 24 mai au matin.

L’Espagne sous la pression migratoire

Ces découvertes démontrent, s’il en était encore besoin, la pression migratoire extra-européenne à laquelle l’Espagne est confrontée. Les enclaves de Ceuta et Melilla sont en première ligne puisqu’elles constituent les deux seules frontières terrestres de l’Union européenne avec l’Afrique. Ces cachettes improbables que constituent ces minuscules espaces situés sous le tableau de bord ou derrière le siège des véhicules interpellés rappellent la farouche volonté des migrants de gagner l’Europe.

Une fois arrêtés, deux des migrants ont eu besoin de soins médicaux car ils présentaient des symptômes d’asphyxie, de désorientation et de douleur généralisée dans les articulations. Quant aux trois chauffeurs, il s’agit de trois Marocains âgés de 19 à 31 ans. Par ailleurs, la police aux frontières a également trouvé ce même 24 mai un migrant âgé de 20 ans pendu au châssis d’un camion au poste frontière. Qui peut encore oser affirmer dans ces conditions que « l’immigration est une chance » ?

Crédit photo : DR (Photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !