Criminalité : pour Donald Trump, le maire musulman de Londres est un « loser »

A LA UNE

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Le ton est monté entre le maire de Londres Sadiq Khan et le président américain Donald Trump. Lequel a répondu aux attaques de l’édile musulman.

Donald Trump : Sadiq Khan est un « loser »

Donald Trump est arrivé en Angleterre lundi 3 juin pour une visite d’État qui doit durer trois jours. Le président des États-Unis et son épouse sont notamment les invités d’un banquet d’honneur organisé par la reine Elizabeth II mais il doit aussi rencontrer Theresa May ce mardi. À quelques jours de la démission de cette dernière.
Mais Donald Trump n’a pas attendu d’atterrir sur le tarmac londonien pour régler ses comptes avec Sadiq Khan, maire de Londres qui a la particularité d’être le premier musulman à occuper la fonction. Sur Twitter, le président américain déclare :
« Sadiq Khan, qui, de l’avis général, a fait un travail épouvantable en tant que maire de Londres, a été bêtement méchant envers ma personne. Les États-Unis, sont, de loin, l’allié le plus important du Royaume-Uni. C’est un loser qui devrait davantage se concentrer sur le crime à Londres que sur moi… »

Puis il poursuit : « Khan me rappelle beaucoup le stupide et incompétent maire de New-York, [Bill] de Blasio, qui a aussi fait un épouvantable travail (…) Quoiqu’il en soit, j’ai hâte d’être un grand ami du Royaume-Uni et j’attends avec impatience ma visite. Atterrissage immédiat ! »

Sadiq Khan : meilleur pour les provocations que pour la sécurité ?

Si certains médias ont présenté les tweets de Donald Trump comme des attaques gratuites à l’encontre du maire de Londres, ils ne constituent en somme qu’une réponse aux diverses prises de position de Sadiq Khan contre le président US. Quelques jours avant la visite de ce dernier au Royaume-Uni, le maire de Londres déclarait que le pays avait tort de lui « dérouler le tapis rouge » et qualifié certaines de ses décisions comme étant « odieuses » et « offensantes ».

Donald Trump n’a visiblement pas oublié non plus l’affaire du ballon gonflable géant à son effigie lors de sa précédente visite en juillet 2018. Un ballon représentant le chef d’État en couche-culotte façon « bébé Donald Trump » et réalisé des par militants appartenant à un « groupe d’artistes antifascistes », avait flotté dans le ciel de Londres… après avoir reçu l’autorisation de Sadiq Khan.

Un maire de Londres qui marque donc une nouvelle fois son hostilité à Donald Trump lors de ce nouveau déplacement. Mais il serait peut-être bien avisé de prendre les critiques du président comme un conseil : la politique sécuritaire londonienne est bel et bien une calamité. Nous rappelions à juste titre en 2018 que la ville de Sadiq Khan était désormais plus violente que New York ! Sans parler des attaques au couteau devenues une spécialité de la capitale britannique ces dernières années.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs,...

Bruno Attal : « Si mon collègue avait tué cette ordure, il serait où, là, Eric Masson ? En garde à vue, mis en...

Pour le syndicaliste policier Bruno Attal (Touche pas à mon flic) : « Si mon collègue avait tué cette...

Articles liés

États-Unis. Le président Joe Biden souhaiterait augmenter certains impôts

En annonçant possiblement un projet de hausse des impôts devant le Congrès dans quelques jours, le président des États-Unis Joe Biden souhaite tourner la...

États-Unis : filmé en caméra cachée, un directeur de CNN avoue que la chaîne fait délibérément de la propagande anti-Trump

États-Unis : filmé en caméra cachée, un directeur de CNN avoue que la chaîne fait délibérément de la propagande anti-Trump. https://www.youtube.com/watch?v=e3J2ylqF6OI Voir ci-dessous : BREAKING: Part 1...

États-Unis. Joe Biden veut naturaliser 9 millions de migrants

Le président américain Joe Biden a signé mardi 2 février des décrets visant notamment à faciliter la naturalisation des quelques neuf millions de migrants...

Pakistan. Un musulman viole et séquestre une fillette chrétienne de 12 ans pour la marier de force

Il ne fait pas bon être chrétien au Pakistan, où une enfant de 12 ans a été enlevée, séquestrée et violée par un musulman...