lorient_drame

Ce dimanche 9 juin, un individu et sa passagère, tentant d’échapper à un contrôle de gendarmerie à Quéven, ont percuté deux enfants à quelques kilomètres, à Lorient, au rond point du K2. L’un d’entre eux est mort, l’autre est en urgence absolue (Ils ont 8 et 13 ans)

L’homme a pris la fuite avec sa passagère – à pied – dans la foulée. La scène s’est passée vers 17h30, du côté de Keryado, rue du Colonel Muller. Selon les informations de France info, il s’agirait d’un homme de 20 ans, déjà connu de la police pour plusieurs cas de conduite sans permis mais aussi pour des affaires de drogues, de violences.

Dans un communiqué, le Parquet de Lorient explique qu’il « aurait emprunté le véhicule de sa mère alors qu’il n’est pas titulaire du permis de conduire ». Sa passagère, une jeune de 21 ans, est elle aussi identifiée, et le Parquet explique que tout deux sont « activement recherchés ».

Tous les effectifs de police seraient mobilisés pour retrouver le criminel présumé. Néanmoins, aucun portrait robot n’a été diffusé pour le moment à la population. . L’enquête est confiée à la police de Lorient pour homicide involontaire aggravé et blessures involontaires aggravées.

Ce drame est aussi une conséquence directe de la peur, désormais bien réelle au sein de la police, d’ouvrir le feu sur les malfrats et les délinquants cherchant à échapper aux contrôles policiers. Pour éviter toute « bavure » sur un délinquant – et tout le lynchage médiatique derrière – on permet à ces derniers d’attenter à la vie d’enfants qui, eux, sont innocents.

Photos d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine