Italie. Les élections municipales font encore monter la Ligue

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

« Extraordinaire victoire de la Ligue au second tour ! Nous avons élu des maires là où la gauche régnait depuis 70 ans ! » Ce dimanche 9 juin, le leader le la Ligue, Matteo Salvini, ne cachait pas sa satisfaction au vu des résultats des élections municipales partielles.

Les bureaux de vote italiens fermaient ce dimanche 9 juin à 23 heures et envoyaient les résultats des élections municipales qui renouvellent les maires des communes votant cette année. Ceux-ci sont élus au scrutin majoritaire uninominal à deux tours. C’est une grande victoire pour le centre-droit qui, en ne comptant que les communes de plus de 15 000 habitants, gagne 36 villes ce qui lui fait un total de 75 villes alors que le Partito democratico en perd 40 ce qui lui laisse 109 villes et le M5S en perd 3 ce qui lui laisse une ville. L’affluence au bureau de vote était toutefois en baisse pour le second tour : le taux de participation était de 68,18 % pour le premier tour tandis qu’il n’était que de 52,11 % au second.

Le M5S hors-jeu

Comme l’explique Il Giornale, avec le M5S hors-jeu et ce même dès le premier tour sauf à Campobasso, le duel se jouait entre le centre-droit (Ligue et Fratelli d’Italia) et le centre-gauche (Partito Democratico). Et de fait, le centre-droit réalise des scores importants dans divers zones d’Italie. Après sa victoire aux européennes, la Ligue conquit des villes comme Ferrare, bastion de la gauche depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale mais que les bagarres et les émeutes menées par « les ressources pour l’Italie » de la gauche-caviar ont quelque peu écœuré : en effet, son candidat, Alan Fabbri arrive largement en tête avec 56,72 % laissant son opposant du centre-gauche à plus de 10 points de pourcentage derrière lui. Forlì, un deuxième bastion de la gauche, passe au candidat du centre-droit Gian Luca Zattini avec 53,07 % contre 46,93 % pour le candidat centre-gauche Giorgio Calderoni. Au sud, le centre-droit garde les villes de Foggia avec 53,28 % pour le candidat de la Ligue et Potenza avec 50,31 %. Matteo Salvini commente ainsi le scrutin : « Extraordinaire victoire de la Ligue au second tour ! Nous avons élu des maires là où la gauche régnait depuis 70 ans ! »

La gauche reprend Livourne

La gauche, elle, reprend Livourne avec 63,32 % des voix (contre 36,68 % pour la droite), après qu’elle a été dirigée 5 ans par le M5S. Malgré sa perte énorme de ville, le secrétaire du PD, Nicola Zingaretti, parle sur les réseau sociaux de « belles victoires et de belles confirmations », réaffirmant que « l’alternative à Salvini existe et que c’est un nouveau centre-gauche ».

L’unique « consolation » pour le M5S est dans le Molise : à Campobasso, le candidat M5S, Roberto Gravina, s’est imposé avec 69 % des voix. Toutefois, comme le rapporte Il Primato Nazionale, le candidat élu n’a pas perdu de temps et a lancé un message clair aux allié du gouvernement : « Maintenant pour la Ligue, ça sent le roussi », et ce bien qu’il n’arrive en tête que dans une seule ville alors que la Ligue en possède maintenant 75.

Hélène Lechat

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais...

En réponse à Isabelle Le Callennec : Quel modèle énergétique pour la Bretagne ?

Lundi, nous avons publié une lettre ouverte d'Isabelle Le Callennec, tête de liste pour Les Républicains aux élections régionales....

Articles liés

Italie. Matteo Salvini agressé physiquement par une africaine lors d’un déplacement en Toscane [Vidéo]

À quelques encablures d'un scrutin régional en Toscane, l'agression de Matteo Salvini par une femme Congolaise lors d'un déplacement de celui-ci ne risque pas...

Italie. Les sardines, première manifestation de l’Histoire qui s’en prend à… l’opposition

Plus que contre le gouvernement, le mouvement des sardines proteste en tout et pour tout contre l’opposition. C’est pourtant le principe même de toute...

Italie : quel est donc ce « mouvement des sardines » qui se manifeste un peu partout en Italie ?

D’abord à Bologne puis à Modène, puis dans toute l’Italie jusque dans les communautés italiennes outre-Atlantique à New-York. C’est la brève mais déjà bruyante...

Italie. Retour sur l’éclatante victoire de Salvini en Ombrie

« Gagnons-les toutes et renvoyons les chez eux ! ». Ce défi que Matteo Salvini lançait à Rome le 19 octobre a été relevé en Ombrie...