Une ferme bio de Daoulas est actuellement menacée. Une pétition de soutien a déjà recueilli plus de trois mille cinq cents signatures.

Bastien Moysan, pêcheur paysan à Daoulas cultive les terres en bio de sa famille depuis quinze ans (Ferme du Guerniec). A l’issue d’une indivision, procédure judiciaire par adjudication, Bastien s’est présenté légitimement à la vente aux enchères de ces terres qu’il travaille (terres labourables, prairies humides et bois), 30ha mis en vente à 40000€. Quatre exploitations agricoles des alentours se sont présentées à la vente et ont enchéri trois fois le prix de base. Deux d’entre eux ont achetés ces terres. Ils possèdent déjà plusieurs centaines d’hectares chacun, voir plus d’un millier pour l’un d’entre eux.

À la suite d’un rassemblement qui a réuni plus de 200 personnes dimanche 2 juin 2019, un comité de soutien s’est constitué pour que la décision de préemption de la Safer Bretagne, qui se réunit le 18 juin, soit positive. Ainsi, Bastien pourrait continuer à exploiter sa ferme, comme il le fait depuis 15 ans.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine