Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Mineurs isolés étrangers imposés en Ille et Vilaine. Le Rassemblement national dénonce « un scandale »

Nous avons évoqué cette semaine l’ouverture de places supplémentaires pour les « mineurs isolés étrangers » en Ille et Vilaine. Le Président socialiste du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine vient en effet de l’annoncer : 200 places supplémentaires vont être crées pour les « mineurs isolés » étrangers entrés clandestinement en France. Après Rennes, Sens-de-Bretagne et Saint-Georges-deReintembault, le Conseil départemental étudie de nouveaux projets d’installation à Fougères, Hédé, Saint-Jouan-des-Guérets, Châteaubourg, Bréal-sous-Monfort, Redon, Vern-sur-Seiche et Liffré.

Comme en Loire-Atlantique, comme dans les Côtes d’Armor, les conseils départementaux, de droite comme de gauche, multiplient les appels d’air en faveur de l’immigration clandestine, ce qui ne manque pas de faire réagir le Rassemblement national.

Par la voix de Gilles Pennelle, son délégué départemental dans la région (et élu régional), le parti de Marine Le Pen dénonce « un scandale ».

« Les habitants, comme d’habitude, seront une nouvelle fois mis devant le fait accompli ! Rappelons que la plupart de ces clandestins sont arrivés en France via des filières mafieuses de passeurs et qu’ils ne fuient aucune guerre. Souvent faux mineurs, ils sont surtout de vrais délinquants étrangers multipliant quotidiennement les trafics, vols et agressions dans les villes bretonnes. A Rennes notamment, les forces de l’ordre affirment que la situation est « hors de contrôle ». Le scandale est aussi économique puisque ces clandestins sont intégralement pris en charge aux frais des contribuables au titre de l’Aide Sociale à l’Enfance des départements : 60.000€ par « mineur » et par an. Pour le seul département d’Ille-etVilaine, la facture s’élève à 21,6 millions d’euros par an auxquels est prévue une nouvelle rallonge de 5,5 millions d’euros ! » explique Gilles Pennelle qui poursuit :

« A l’heure où nos services d’urgence sont à bout de souffle et où de nombreux compatriotes peinent à boucler leurs fins de mois, de telles sommes sont donc dépensées pour loger, nourrir, soigner et entretenir des populations entrées clandestinement en France. Les Français dans le besoin apprécieront. Le Rassemblement National s’oppose à cette préférence étrangère et dénonce ces nouveaux projets d’installation imposée aux Bretons et à leurs frais. Les Français viennent massivement d’exprimer leur souhait de mettre fin à l’immigration, d’appliquer l’expulsion systématique des délinquants étrangers, le démantèlement des filières mafieuses de passeurs et la suppression des pompes aspirantes de l’immigration clandestine. Il est plus que jamais temps d’entendre enfin leur appel ! »

Les pouvoirs publics eux, continuent toutefois leur politique d’implantation d’immigrés en Bretagne. A Nantes, à Brest, à Rennes, à Saint-Brieuc, chaque semaine, des dizaines de clandestins, aidés par des associations qui ont bien compris que les pouvoirs publics laissaient faire, pénètrent dans la ville, en toute impunité.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Elections européennes. Le Rassemblement National très loin devant Renaissance dans les sondages

Découvrir l'article

Local

Fermeture de classes en Ille-et-Vilaine : 8 écoles touchées, 1 ouverture annoncée

Découvrir l'article

Politique

44 % des français considèrent qu’il faut limiter les pouvoirs du Conseil constitutionnel en matière de législation

Découvrir l'article

Immigration, Tribune libre, Vidéo

“La jeunesse emmerde le Front National” des Béruriers Noirs. Chronique d’une défaite totale [L’Agora]

Découvrir l'article

RENNES

Que dit le rapport de la chambre régionale des comptes sur la gestion de la commune de Cesson-Sévigné (35) ?

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, RENNES, VITRÉ

Ille-et-Vilaine. Plusieurs kilos de drogue et des armes saisis dans le cadre de l’opération « Tempête 35 »

Découvrir l'article

Politique

Le Rassemblement national en tête des intentions de vote pour les élections européennes

Découvrir l'article

Local, Religion, RENNES, Société

Eglise catholique : les nouvelles nominations en Ille-et-Vilaine

Découvrir l'article

Economie

Grande collecte de téléphones en Ille-et-Vilaine (Fougères et de Saint-Méen-le-Grand)

Découvrir l'article

Le Mag', Local

Ille-et-Vilaine : le parc de loisirs Cobac Parc inaugure sa saison 2023 le 29 avril

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍