Union européenne. Le V4 (Visegrád) uni et prêt pour le sommet de Bruxelles

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Jeudi 13 juin 2019, les Premiers ministres hongrois, slovaque, tchèque et polonais se sont retrouvés à Budapest pour préparer ensemble le sommet de Bruxelles des 20 et 21 juin. Ils ont annoncé à l’issue de la rencontre faire front commun et parler d’une seule voix à Bruxelles. C’est ce que rapportent nos confrères du Visegrád Post.

v4_visegrad

Initiée par le Premier tchèque Andrej Babiš – dont le pays prendra la présidence tournante du V4 le 1er juillet –, cette rencontre informelle des Premiers ministres du V4 a eu pour principal but de s’entendre sur les sujets qui seront abordés à Bruxelles les 20 et 21 juin 2019 à l’occasion du Sommet européen des chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne. En particulier, la nomination des hauts dirigeants de l’UE. Le porte-parole du cabinet du Premier ministre hongrois, Bertalan Havasi, a informé l’agence de presse hongroise MTI que les dirigeants du Groupe de Visegrád soutiendront des candidats expérimentés et prêts pour leur tâche, et qui respectent les peuples d’Europe centrale et le Groupe de Visegrád.

Les quatre Premiers ministres ont également abordé la question de leur responsabilité historique quant à l’avenir du continent européen. L’initiative du Premier ministre tchèque d’appeler à une rencontre en vue du sommet de Bruxelles donne également une nouvelle impulsion au Groupe de Visegrád, que les événements slovaques semblaient avoir affaibli. Alors que Prague était à la traîne dans la coopération du V4, portée jusque-là par le volontarisme de Budapest et de Varsovie, l’implication grandissante de la Tchéquie, à deux semaines de sa présidence du V4, augure un renforcement de la coopération centre-européenne pour ce début de nouveau cycle européen.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Jésus est pédé ». Aucun problème pour le Conseil d’Etat

Le Conseil a validé il y a quelques jours, sur la forme, la dissolution de Génération Identitaire. Il vient,...

Articles liés

Le Vlaams Belang a déposé une motion contre « le terrorisme turc sur le territoire européen »

La Chambre des représentants de Belgique se prononcera prochainement sur une motion de recommandation de la députée Ellen Samyn (Vlaams Belang). Cela concerne l’élaboration...

Turquie vs Union Européenne. Erdogan a remis Van der Leyen a sa place ! [L’Agora]

Ainsi donc, les Européens auraient été humiliés par Erdogan du fait que lors d'une rencontre avec Ursula von der Leyen, présidente de la Commission...

L’Union Européenne veut coopérer avec la Turquie sur le plan économique

Ursula von der Leyen et Charles Michel, dirigeants non élus de l'Union Européenne, vont se rendre en Turquie début avril dans le but assumé...

Viktor Orban : « Le PPE est devenu une annexe de la gauche européenne »

Le parti au pouvoir en Hongrie, le Fidesz de Viktor Orban, a annoncé mercredi 3 mars qu’il quittait le groupe du Parti populaire européen...