Étiquette : visegrad post

Micro-trottoir. Insécurité : comparaison entre Paris et Budapest

Alors qu’en pleine campagne électorale le sujet de l’insécurité occupe une place importante dans le débat public en France, nous avons voulu comparer les témoignages des Français à ceux des budapestois, et demander à ces derniers ce qu’ils ont entendu à propos de la situation dans les villes de France. Une comparaison d’autant plus intéressante que la Hongrie est également

Emmanuel Macron en Hongrie : l’analyse de Ferenc Almassy (Visegrad Post)

Emmanuel Macron était en visite à Budapest le 13 décembre, où il s’est entretenu avec le Premier ministre Viktor Orban. Le président français a notamment réaffirmé que l’UE n’effectuerait pas le versement des fonds de relance pour la Hongrie. Ferenc Almassy, rédacteur en chef du Visegrad post, évoque cette rencontre. Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie

La République tchèque donne à la Lituanie un demi-million d’euros pour la clôture frontalière

La Lituanie, tout comme la Pologne, est confrontée depuis quelque temps à une crise migratoire, apparemment déclenchée par les autorités biélorusses, et – comme la Pologne – a commencé à ériger une clôture frontalière pour contrer cette crise. Les pays d’Europe centrale et du V4, dont la République tchèque, font preuve de solidarité avec leurs voisins baltes. Un signe concret

Nicolas de Lamberterie (Visegrád Post) après les attaques contre la Hongrie : « Il y aurait beaucoup de choses à dire sur l’État de droit en France… » [Interview]

Ces derniers jours, la Hongrie de Viktor Orbán a fait l’objet d’un tir groupé d’attaques et de critiques au niveau européen. En l’espace de quelques jours, le Conseil de l’Europe faisait connaître ses inquiétudes sur l’État de droit en Hongrie, 13 États-membres de l’UE ont signé une déclaration visant (sans la nommer) la Hongrie, la Cour de Justice de l’UE

Visegrad Post : Entretien avec Ferenc Almássy à Budapest

Alimuddin Usmani a rencontré le rédacteur en chef du Visegrád Post au cours de laquelle ils sont notamment revenus sur la crise migratoire de 2015. Photos d’illustration : DR [cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

v4_visegrad

Union européenne. Le V4 (Visegrád) uni et prêt pour le sommet de Bruxelles

Jeudi 13 juin 2019, les Premiers ministres hongrois, slovaque, tchèque et polonais se sont retrouvés à Budapest pour préparer ensemble le sommet de Bruxelles des 20 et 21 juin. Ils ont annoncé à l’issue de la rencontre faire front commun et parler d’une seule voix à Bruxelles. C’est ce que rapportent nos confrères du Visegrád Post. Initiée par le Premier

Tomio Okamura : Les Européennes : un enjeu crucial pour notre avenir [Vidéo]

Tomio Okamura est comme son nom ne l’indique pas, tchèque. De père japonais, cet homme d’affaire a investi la politique de Bohème et de Moravie il y a quelques années, se faisant le porte-parole d’une ligne anti-immigration massive et anti-Islam, hostile aux multinationales et en faveur de la démocratie directe. Vice-président de la Chambre basse de Tchéquie, Tomio Okamura dirige

jobbik

Hongrie. Jobbik : brève histoire d’un virage à 180°

Longtemps considéré comme le parti parlementaire le plus radical d’Europe, le Jobbik – parti de Hongrie – a en quelques années muté en parti centriste, pro-UE, abandonnant totalement sa rhétorique radicale anti-UE, anti-OTAN, anti-LGBT et anti-criminalité tzigane. Aujourd’hui, le Jobbik cherche à s’allier à la gauche libérale et progressiste dans le but de faire tomber Orbán. Brève histoire d’un virage

Européennes 2019 : jeu d’échecs en Europe centrale

Quelle recomposition des groupes au Parlement européen après 2019 ? Jeu d’échecs en Europe centrale, activisme de Salvini, repositionnement des populistes d’Europe occidentale, conséquences du Brexit et interrogations sur le Fidesz et l’ANO. Une analyse du journal en ligne Visegrád Post. Rencontre entre le vice-Premier ministre italien Matteo Salvini et le président du PiS polonais Jarosław Kaczyński ; à droite de

Visegrád

Quelle est la portée du groupe de Visegrád ?

Par Gábor Tóth, président de la Passerelle vers l’Europe, Association V4-Chine, via Visegrád Post : Alors que se prolonge la tourmente politique en Italie, le groupe de Visegrád (V4) se distingue de plus en plus comme un îlot de bon sens, de stabilité, de réflexion à long terme et des vieilles valeurs européennes. Au cours des dernières années, les membres du

Viktor Orbán

Orbán : « La question des décennies à venir : l’Europe appartiendra-t-elle aux Européens ? »

25/07/2017 – 18h30 Rennes (Breizh-Info.com) – Média francophone basé en Hongrie, le Visegrád Post  nous a autorisés à publier la traduction réalisée par leurs soins d’un article du média About Hungary. « Il y a vingt-sept ans, nous pensions que notre avenir est l’Europe », a déclaré le 22 juillet le Premier Ministre hongrois Viktor Orbán à la 28ième édition de

hofer

Norbert Hofer : « le FPÖ devrait gagner les prochaines élections, et l’Autriche se rapprochera du groupe de Visegrád » [interview]

11/02/2017 – 05h00 Vienne (Breizh-Info.com via Visegrad Post) – Autriche – Entretien avec Norbert Hofer, membre du FPÖ, parti national-libéral d’Autriche : « Le FPÖ devrait être le premier parti aux prochaines élections. […] Si nous parvenons à gouverner, il y aura également un contact très rapproché avec les États du Visegrád. ». Candidat sortant au deuxième tour des élections présidentielles autrichiennes en 2016, Norbert

archeveque_hongrois_migrants

Migrants : « Ils viennent envahir l’Europe », selon un archevêque hongrois

22/07/2016 – 08H00 Budapest (Breizh-info.com) –  Le Pape et l’Eglise, particulièrement en France, n’ont de cesse d’appeler à l’accueil et à l’intégration des « migrants », provoquant agacement et incompréhension au sein d’une importante partie de la communauté catholique pratiquante de France. En Europe centrale, et notamment en Hongrie ou en Pologne, les responsables religieux ne font pas preuve du même

budapest-740x431@2x

Hongrie : Eldorado pour Occidentaux ?

13/06/2016 – 04H30 Budapest (Breizh-info.com via Visegrad post) – L’Europe change et l’arrivée de migrants provoque le départ d’autochtones vers une partie de l’Europe qui correspond plus à l’image traditionnelle du vieux continent. Est-ce que l’Europe centrale pourrait devenir prochainement un Eldorado pour les Occidentaux voulant vivre à l’européenne ? Par Marie Fouque du Visegrad post. Depuis quelques années, des Européens de

slovaquie

La Slovaquie va présider et défendre les frontières et l’identité de l’Union Européenne

01/06/2016 – 06H30 Bratislava (Breizh-info.com) –Dans quelques semaines, la Slovaquie prendra la présidence du Conseil de l’Union européenne, et cela pour six mois. Voilà qui doit faire grincer certains fonctionnaires de la Commission Européenne. Roberto Fico, le Premier ministre slovaque, a d’ailleurs récemment rencontré, à Bratislava, le président du Parlement européen, Martin Schulz. Ces derniers ont évoqué notamment la question des

pologne_waszczykowski

Immigration. La Pologne débloque des fonds pour aider les réfugiés chez eux

19/05/2016 – 08H30 Varsovie (Breizh-info.com) – L’Union européenne – prisonnière en partie de sa bureaucratie –  ne parvient pas à endiguer le flot de migrants se pressant aujourd’hui aux frontières de l’Europe. Seuls les pays d’Europe centrale, dits du groupe de Visegrad (Pologne, Slovaquie, Hongrie, République tchèque), agissent à la fois pour protéger leurs frontières (et celles de l’Europe) mais également pour

kod-poland-demonstration-740x431@2x

La révolte des élites contre le peuple en Pologne : mensonge de la presse à propos des manifestations d’opposition

14/05/2016 – 05H00 Varsovie (Breizh-info.com via VisegradPost) –  Le samedi 7 mai avait lieu à Varsovie, en Pologne, la grande manifestation du « Comité de défense de la démocratie » (KOD) contre le gouvernement conservateur (PiS) de Beata Szydło. Pour l’AFP, reprise par les grands journaux français, comme pour les leaders de l’opposition présents à la manifestation c’était la plus grosse

visegrad_post

Le Visegrád Post, un média francophone et anglophone sur l’Europe Centrale [interview]

19/04/2016 – 06H45 Budapest  (Breizh-info.com) – L’Europe Centrale (Hongrie, Slovaquie, République Tchèque, Pologne …) est fréquemment montrée du doigt par les instances dirigeantes d’Europe de l’Ouest, et par la presse subventionnée. En cause ? Les positions conservatrices, protectrices de l’Europe, qui sont majoritaires, à la fois chez les gouvernants mais aussi chez les peuples d’Europe Centrale. Là bas, pas de multiculturalisme (ils

valev-740x431@2x

Défense de l’Europe. Le phénomène des chasseurs de migrants

17/04/2016 – 05H30 Sofia (Breizh-info.com) – En Bretagne et en France les migrants sont choyés, accueillis, nourris, logés, et obtiennent souvent le droit de rester sur le territoire, temporairement ou à jamais. Quand ils sont déboutés, les associations de gauche prennent le relais et mettent tout en oeuvre pour qu’ils ne soient pas expulsés. A l’opposé de cette situation ubuesque, en

Micro-trottoir. Insécurité : comparaison entre Paris et Budapest

Alors qu’en pleine campagne électorale le sujet de l’insécurité occupe une place importante dans le débat public en France, nous avons voulu comparer les témoignages des Français à ceux des budapestois, et demander à ces derniers ce qu’ils ont entendu à propos de la situation dans les villes de France. Une comparaison d’autant plus intéressante que la Hongrie est également

Emmanuel Macron en Hongrie : l’analyse de Ferenc Almassy (Visegrad Post)

Emmanuel Macron était en visite à Budapest le 13 décembre, où il s’est entretenu avec le Premier ministre Viktor Orban. Le président français a notamment réaffirmé que l’UE n’effectuerait pas le versement des fonds de relance pour la Hongrie. Ferenc Almassy, rédacteur en chef du Visegrad post, évoque cette rencontre. Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie

La République tchèque donne à la Lituanie un demi-million d’euros pour la clôture frontalière

La Lituanie, tout comme la Pologne, est confrontée depuis quelque temps à une crise migratoire, apparemment déclenchée par les autorités biélorusses, et – comme la Pologne – a commencé à ériger une clôture frontalière pour contrer cette crise. Les pays d’Europe centrale et du V4, dont la République tchèque, font preuve de solidarité avec leurs voisins baltes. Un signe concret

Nicolas de Lamberterie (Visegrád Post) après les attaques contre la Hongrie : « Il y aurait beaucoup de choses à dire sur l’État de droit en France… » [Interview]

Ces derniers jours, la Hongrie de Viktor Orbán a fait l’objet d’un tir groupé d’attaques et de critiques au niveau européen. En l’espace de quelques jours, le Conseil de l’Europe faisait connaître ses inquiétudes sur l’État de droit en Hongrie, 13 États-membres de l’UE ont signé une déclaration visant (sans la nommer) la Hongrie, la Cour de Justice de l’UE

Visegrad Post : Entretien avec Ferenc Almássy à Budapest

Alimuddin Usmani a rencontré le rédacteur en chef du Visegrád Post au cours de laquelle ils sont notamment revenus sur la crise migratoire de 2015. Photos d’illustration : DR [cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

v4_visegrad

Union européenne. Le V4 (Visegrád) uni et prêt pour le sommet de Bruxelles

Jeudi 13 juin 2019, les Premiers ministres hongrois, slovaque, tchèque et polonais se sont retrouvés à Budapest pour préparer ensemble le sommet de Bruxelles des 20 et 21 juin. Ils ont annoncé à l’issue de la rencontre faire front commun et parler d’une seule voix à Bruxelles. C’est ce que rapportent nos confrères du Visegrád Post. Initiée par le Premier

Tomio Okamura : Les Européennes : un enjeu crucial pour notre avenir [Vidéo]

Tomio Okamura est comme son nom ne l’indique pas, tchèque. De père japonais, cet homme d’affaire a investi la politique de Bohème et de Moravie il y a quelques années, se faisant le porte-parole d’une ligne anti-immigration massive et anti-Islam, hostile aux multinationales et en faveur de la démocratie directe. Vice-président de la Chambre basse de Tchéquie, Tomio Okamura dirige

jobbik

Hongrie. Jobbik : brève histoire d’un virage à 180°

Longtemps considéré comme le parti parlementaire le plus radical d’Europe, le Jobbik – parti de Hongrie – a en quelques années muté en parti centriste, pro-UE, abandonnant totalement sa rhétorique radicale anti-UE, anti-OTAN, anti-LGBT et anti-criminalité tzigane. Aujourd’hui, le Jobbik cherche à s’allier à la gauche libérale et progressiste dans le but de faire tomber Orbán. Brève histoire d’un virage

Européennes 2019 : jeu d’échecs en Europe centrale

Quelle recomposition des groupes au Parlement européen après 2019 ? Jeu d’échecs en Europe centrale, activisme de Salvini, repositionnement des populistes d’Europe occidentale, conséquences du Brexit et interrogations sur le Fidesz et l’ANO. Une analyse du journal en ligne Visegrád Post. Rencontre entre le vice-Premier ministre italien Matteo Salvini et le président du PiS polonais Jarosław Kaczyński ; à droite de

Visegrád

Quelle est la portée du groupe de Visegrád ?

Par Gábor Tóth, président de la Passerelle vers l’Europe, Association V4-Chine, via Visegrád Post : Alors que se prolonge la tourmente politique en Italie, le groupe de Visegrád (V4) se distingue de plus en plus comme un îlot de bon sens, de stabilité, de réflexion à long terme et des vieilles valeurs européennes. Au cours des dernières années, les membres du

Viktor Orbán

Orbán : « La question des décennies à venir : l’Europe appartiendra-t-elle aux Européens ? »

25/07/2017 – 18h30 Rennes (Breizh-Info.com) – Média francophone basé en Hongrie, le Visegrád Post  nous a autorisés à publier la traduction réalisée par leurs soins d’un article du média About Hungary. « Il y a vingt-sept ans, nous pensions que notre avenir est l’Europe », a déclaré le 22 juillet le Premier Ministre hongrois Viktor Orbán à la 28ième édition de

hofer

Norbert Hofer : « le FPÖ devrait gagner les prochaines élections, et l’Autriche se rapprochera du groupe de Visegrád » [interview]

11/02/2017 – 05h00 Vienne (Breizh-Info.com via Visegrad Post) – Autriche – Entretien avec Norbert Hofer, membre du FPÖ, parti national-libéral d’Autriche : « Le FPÖ devrait être le premier parti aux prochaines élections. […] Si nous parvenons à gouverner, il y aura également un contact très rapproché avec les États du Visegrád. ». Candidat sortant au deuxième tour des élections présidentielles autrichiennes en 2016, Norbert

archeveque_hongrois_migrants

Migrants : « Ils viennent envahir l’Europe », selon un archevêque hongrois

22/07/2016 – 08H00 Budapest (Breizh-info.com) –  Le Pape et l’Eglise, particulièrement en France, n’ont de cesse d’appeler à l’accueil et à l’intégration des « migrants », provoquant agacement et incompréhension au sein d’une importante partie de la communauté catholique pratiquante de France. En Europe centrale, et notamment en Hongrie ou en Pologne, les responsables religieux ne font pas preuve du même

budapest-740x431@2x

Hongrie : Eldorado pour Occidentaux ?

13/06/2016 – 04H30 Budapest (Breizh-info.com via Visegrad post) – L’Europe change et l’arrivée de migrants provoque le départ d’autochtones vers une partie de l’Europe qui correspond plus à l’image traditionnelle du vieux continent. Est-ce que l’Europe centrale pourrait devenir prochainement un Eldorado pour les Occidentaux voulant vivre à l’européenne ? Par Marie Fouque du Visegrad post. Depuis quelques années, des Européens de

slovaquie

La Slovaquie va présider et défendre les frontières et l’identité de l’Union Européenne

01/06/2016 – 06H30 Bratislava (Breizh-info.com) –Dans quelques semaines, la Slovaquie prendra la présidence du Conseil de l’Union européenne, et cela pour six mois. Voilà qui doit faire grincer certains fonctionnaires de la Commission Européenne. Roberto Fico, le Premier ministre slovaque, a d’ailleurs récemment rencontré, à Bratislava, le président du Parlement européen, Martin Schulz. Ces derniers ont évoqué notamment la question des

pologne_waszczykowski

Immigration. La Pologne débloque des fonds pour aider les réfugiés chez eux

19/05/2016 – 08H30 Varsovie (Breizh-info.com) – L’Union européenne – prisonnière en partie de sa bureaucratie –  ne parvient pas à endiguer le flot de migrants se pressant aujourd’hui aux frontières de l’Europe. Seuls les pays d’Europe centrale, dits du groupe de Visegrad (Pologne, Slovaquie, Hongrie, République tchèque), agissent à la fois pour protéger leurs frontières (et celles de l’Europe) mais également pour

kod-poland-demonstration-740x431@2x

La révolte des élites contre le peuple en Pologne : mensonge de la presse à propos des manifestations d’opposition

14/05/2016 – 05H00 Varsovie (Breizh-info.com via VisegradPost) –  Le samedi 7 mai avait lieu à Varsovie, en Pologne, la grande manifestation du « Comité de défense de la démocratie » (KOD) contre le gouvernement conservateur (PiS) de Beata Szydło. Pour l’AFP, reprise par les grands journaux français, comme pour les leaders de l’opposition présents à la manifestation c’était la plus grosse

visegrad_post

Le Visegrád Post, un média francophone et anglophone sur l’Europe Centrale [interview]

19/04/2016 – 06H45 Budapest  (Breizh-info.com) – L’Europe Centrale (Hongrie, Slovaquie, République Tchèque, Pologne …) est fréquemment montrée du doigt par les instances dirigeantes d’Europe de l’Ouest, et par la presse subventionnée. En cause ? Les positions conservatrices, protectrices de l’Europe, qui sont majoritaires, à la fois chez les gouvernants mais aussi chez les peuples d’Europe Centrale. Là bas, pas de multiculturalisme (ils

valev-740x431@2x

Défense de l’Europe. Le phénomène des chasseurs de migrants

17/04/2016 – 05H30 Sofia (Breizh-info.com) – En Bretagne et en France les migrants sont choyés, accueillis, nourris, logés, et obtiennent souvent le droit de rester sur le territoire, temporairement ou à jamais. Quand ils sont déboutés, les associations de gauche prennent le relais et mettent tout en oeuvre pour qu’ils ne soient pas expulsés. A l’opposé de cette situation ubuesque, en

À LA UNE

Cyclisme. Remco Evenepoel champion du monde !
Rugby. Le RC Vannes raccroche le haut de tableau après sa victoire à Colomiers (27-30)
Italie. Avanti Ragazzi di Roma ! [L'Agora]
Seine-Saint-Denis. La facture d'eau de 100 000 € des squatteurs réclamée... au propriétaire de 86 ans

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !