loig_handicape

La famille de Loig, basée à Quimper, lance un appel aux dons pour lui permettre d’accéder à un vélo adapté à sa situation et retrouver la joie des balades en famille.

Loig est un jeune homme habitant Quimper. Lourdement handicapé physique et autiste, Loig est très renfermé et souffre particulièrement de la solitude, surtout depuis que ses grands frères ont quitté le domicile familial pour poursuivre leurs études.

Loig, qui marche avec difficulté à la maison et se déplace en fauteuil roulant à l’extérieur, aime particulièrement faire de courts trajets en vélo, grâce à un tricycle adapté à son handicap. Le vélo fait partie de ces choses qui l’aident à entretenir ses capacités physiques, au même titre que ses séances de kiné ou de piscine.

Malheureusement, son tricycle actuel ne lui permet pas de profiter de ce mode de déplacement pour de réelles ballades en famille. Du fait de son manque de conscience du danger associé au vélo, un adulte doit courir à ses côtés pour l’aider à freiner et se diriger en sécurité. Malgré la volonté de sa famille à l’accompagner dans cette activité, l’endurance de sa maman est mise à rude épreuve et Loig perd peu à peu le plaisir de se mettre en selle, car il ne peut jamais se déplacer très loin, ni très longtemps.

Aujourd’hui, la famille de Loig souhaite lui permettre d’accéder à un nouveau produit, développé à Rennes : un vélo à 4 roues, 2 places et double commande, qui lui permettra de partir à l’aventure en toute sécurité, accompagné de sa maman ou d’un membre de sa famille.

Pour accéder à ce rêve, et financer une partie des 3 000 euros nécessaires (700 ont déjà été récoltés) à l’acquisition de ce vélo spécifique, la famille de Loig a lancé un appel à la solidarité sur la plateforme de financement GoFundMe.

Voici la lettre rédigée par sa mère à destination des internautes :

Bonjour,

Je suis la maman d’un garçon polyhandicapé et autiste sévère. Loig est très refermé sur lui-même car il souffre de solitude et s’ennuie beaucoup depuis que ses grands frères ont quitté la maison pour leurs études.

Loig risque de perdre l’usage de ses jambes dans les années à venir. Il se déplace en fauteuil roulant à l’extérieur. Bien que ses jambes soient très fléchies et son dos très tendu, il marche encore dans la maison et faire du vélo fait partie des choses qui l’aident à entretenir ses capacités avec des heures de kiné et des séances de piscine.

Nous avons un tricycle adapté mais dans la mesure où il n’a pas conscience du danger, nous sommes toujours obligés de le freiner en retenant son tricycle avec une sangle. Semaine après semaine, Loig a perdu le plaisir de faire du vélo car il est trop limité du fait que nous sommes obligés de marcher/courir à côté de lui.

En cherchant des solutions pour lui redonner goût aux balades, j’ai découvert l’initiative de Monsieur Pellegrin à Rennes : un vélo double avec assistance électrique, homologué pour la circulation. Ce serait formidable pour Loig de se promener avec l’un d’entre nous (moi sa maman, un de ses frères, quand ils sont là ou son beau-père).

Mais, même s’il n’est pas cher dans sa gamme (les vélos 4 roues, 2 places sont habituellement dans les 4 000 € et encore, sans assistance électrique), nous n’avons pas les 3 000 € nécessaires à son acquisition.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V