Grand Remplacement
Les peuples autochtones de France et d’Europe sont-ils amenés à céder leur place à de nouvelles populations extra-européennes ? Dans une courte vidéo sourcée, Sunrise démontre la réalité du phénomène de Grand Remplacement.

Quelle définition pour quels chiffres ?

Par « Grand Remplacement », il faut entendre la modification de la composition ethnique de la France et de l’Europe. Un changement qui serait occasionné par un nombre croissant d’immigrés extra-européens. Lesquels deviendraient un jour plus nombreux que les autochtones.
Pour s’en convaincre, il faut par exemple souligner que, chez les moins de 59 ans en 2011, 15 % étaient d’origine extra-européenne et 11 % d’origine africaine. Pour la même année, chez les moins de 18 ans, 19 % étaient d’origine extra-européenne et 15 % d’origine africaine. Au fil des générations, les extra-européens occupent donc une part de plus en plus importante dans la population française.

Grand Remplacement : une réalité démontrée en 2 minutes

De plus, le sujet est tabou et avec l’interdiction des statistiques ethniques en France, il est difficile d’obtenir des chiffres de fraîche date. Mais d’autres moyens d’évaluation confirment eux-aussi ce mécanisme de substitution de population, comme le dépistage de la drépanocytose.
Enfin, si ce thème du Grand Remplacement est épineux et quasiment inabordable pour les médias mainstream de l’Hexagone, d’autres comme Breizh-info.com ou Sunrise font office de pionniers en évoquant et en démontrant la réalité de ce phénomène, à l’instar de la vidéo ci-dessous :

Toutes les sources utilisées par Sunrise dans la vidéo sont consultables sur CE LIEN.

Version YouTube :

Pour aller plus loin sur cette question du dépistage de la drépanocytose et en apprendre davantage sur les chiffres présentés quant aux naissances, Sunrise a déjà réalisé deux vidéos (une version courte et une longue) sur le sujet :

Crédit photos : Sunrise.tube
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine