Arzano. Des commerces menacés économiquement, la mairie favorise l’associatif

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Arzano Le 1er janvier 2019, ce sont 1385 habitants, deux boulangeries dont une faisant épicerie, deux bars, un garage, une pharmacie et aussi une épicerie associative, source de quelques problèmes.

En effet depuis sa création, ce projet d’épicerie, est soutenu par la mairie avec notamment plus de 10000 € de subventions, un loyer plus qu’avantageux, l’accès à un appartement situé au-dessus comprenant 6 pièces (officiellement une seule pièce est prêtée…), une publicité et un soutien inconditionnel.

En prenant cette décision le conseil municipal ne pouvait ignorer qu’il mettait en péril la boulangerie-épicerie. Ce qui crée une concurrence déloyale depuis le début dénoncée sur la page facebook Une arzanoise en colère

Depuis le début de l’année 2019 plusieurs commerces et artisans sont par ailleurs en difficulté.

Un artisan électricien a été placé en liquidation judiciaire, puis la coiffeuse et enfin une des boulangeries ouverte depuis environ 20 ans, celle qui faisait épicerie justement, est en liquidation depuis le 5 juillet 2019, jour où le tribunal administratif de Quimper a rendu son jugement.

Ce commerce croule sous les charges, et un loyer très important…

Depuis que l’information est connue, depuis ce vendredi 5 juillet 2019, la mairie ne s’est pas manifestée pour soutenir ce commerce en difficulté.

Par le passé, la mairie n’avait rien fait pour sauveur un garage avant d’en expulser la famille qui le tenait.

Pendant ce temps, Arzano a lancé un projet de revitalisation du bourg à l’occasion d’une réunion à laquelle seulement 7 personnes étaient présentes (réunion à 18h le 13 juin sur inscription).

Tout ceci est bien paradoxal alors qu’au même moment, les commerces ferment car ils ne sont pas aidés ni subventionnés…

Edith Raoul

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais...

En réponse à Isabelle Le Callennec : Quel modèle énergétique pour la Bretagne ?

Lundi, nous avons publié une lettre ouverte d'Isabelle Le Callennec, tête de liste pour Les Républicains aux élections régionales....

Articles liés

Allemagne. La mort des petits commerces

Selon certaines estimations, un quart des boutiques pourraient disparaître des rues allemandes au cours des dix prochaines années, en particulier les entreprises familiales dans...

Le réseau français d’épiceries NOUS Anti-Gaspi ouvre son treizième magasin à Dinard

Le réseau français d’épiceries NOUS Anti-Gaspi ouvre son treizième magasin à Dinard. Cette épicerie est la septième en Bretagne. Après Melesse, Saint-Jouan, Châteaugiron, Dinan, Cesson-Sévigné...

Nantes : le bilan de santé des commerces du centre ville

Elles n'auront jamais eu la même importance pour les commerçants. Les soldes d'hiver ont débuté pour 4 semaines.Des soldes inédites après deux confinements et...

Nantes. Félix Faure, Toutes Joies, Rond-point de Vannes, Boulay-Paty : quels sont les commerces ouverts ou joignables ?

Nous continuons notre tour des commerces ouverts en période de confinement, cette fois en s'éloignant du centre-ville vers l'ouest pour couvrir les quartiers situés...