Le Drian, en embuscade pour Matignon ?

A LA UNE

Bain-de-Bretagne. Un patron marocain employait 42 migrants clandestins, fraudant Urssaf et chômage partiel

Un Marocain en situation irrégulière faisait travailler des migrants clandestins dans une société de transport à Bain-de-Bretagne tout en...

Paris. Étudiante en école de journalisme, une jeune Kabyle subit la censure et la pression de sa direction et des autres élèves

Le terrorisme intellectuel et la propagande politique jusque dans les écoles de journalisme. De quoi ensuite ne pas s’étonner...

Covid-19. Janvier 2021, le pire mois de l’épidémie enregistré sur la planète ?

Avant propos Aujourd’hui, quatre sujets seront abordés : 1 – Un premier bilan social et sociétal pour la France; bilan qui...

Réunification de la Bretagne. 150 élus écrivent à E. Macron pour un référendum

Dans une tribune publiée par le « Journal du Dimanche », 150 élus dont sept députés et six sénateurs, demandent un référendum...

Reportage. Une virée à la découverte de la Basse-Normandie et des plages du Débarquement

En ce Dimanche, nous vous proposons un petit reportage touristique à la découverte de la Basse-Normandie et des plages...

Toujours discret Le Drian. Mais en embuscade, semble-t-il. Prêt à prendre du galon, du côté de Matignon…

On se souvient que, lorsqu’il avait été élu président de la République en 2002, Nicolas Sarkozy avait fait le siège de Jean-Yves Le Drian pour que ce dernier acceptât de devenir son ministre de la Défense nationale. Mais Le Drian était resté fidèle à son copain Hollande et avait refusé cette proposition formulée à plusieurs reprises. À coup sûr, il avait fait le bon choix puisqu’il occupa l’hôtel de Brienne pendant tout le mandat Hollande (2007 – 2012). Mais Sarko semble ne pas lui en vouloir d’avoir refusé d’être son ministre puisque sans son dernier ouvrage Passions (Éditions de l’Observatoire), il décerne à Le Drian le brevet de « bon ministre ».

Tous les deux se trouvent au coude à coude dans le classement du Figaro magazine (5 juillet 2019) consacré aux politiques. À la question « Pour chacune des personnalités suivantes, souhaitez vous lui voir un jour jouer un rôle important au cours des mois et des années à venir ? », 22% des personnes interrogées répondent favorablement pour Le Drian et 21% pour Sarkozy.

À propos des élections municipales à Paris, il parait que si « le candidat Marcheur pédalait dans la choucroute, le chef de l’État devrait convaincre, avant la fin de l’année, Édouard Philippe de se lancer à l’assaut de la capitale. Cela relève de la politique fiction, évidemment, mais un certain Jean-Yves Le Drian est déjà partant, lui, pour Matignon… » (Le Canard enchaîné, 3 juillet 2019).

Si le Premier ministre Le Drian était capable de lancer une véritable régionalisation et un redécoupage des régions, l’affaire serait du plus grand intérêt. Sinon autant rester au Quai d’Orsay.

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Bretagne. Littoral à la rencontre de pêcheurs des îles

Littoral propose une émission entièrement consacré aux pêcheurs. François Spinec sur l'ile de Sein dans le Finistère va bientôt...

Euro 2016 : un supporter, jugé pour violences, rentre en Russie et dénonce une justice politique

Mikhaïl Ivkine, l’un des deux supporters russes condamné pour «violences ayant entraîné une infirmité» à l’encontre d’un fan de...