Allemagne. Le porc interdit dans deux crèches pour ne pas offenser les musulmans

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Les petits allemands de deux crèches de Leipzig n’auront plus le loisir de manger du porc et ce, pour ne pas offenser les musulmans. Une décision qui a provoqué un tollé en Allemagne… et un rétropédalage !

Porc interdit « par respect » pour les musulmans

Si la question de l’islamisation de la société française est régulièrement posée sur Breizh-info.com, la réponse ne laisse guère davantage planer le doute chez nos voisins allemands.

Un article du journal Bild, quotidien le plus diffusé dans le pays, nous apprend ainsi que deux jardins d’enfants de Leipzig, dans le Land de Saxe, ont décidé de ne plus mettre de porc aux menus servis à quelques 300 enfants. Même les bonbons ayant recours à de la gélatine de porc sont dorénavant interdit par ces nouvelles dispositions.

Dans une lettre expliquant la démarche aux parents, la direction précise : « Par respect pour un monde en mutation, seule de la nourriture sans porc sera commandée et distribuée à partir du 15 juillet ». Plus prosaïquement, ce « monde en mutation » ne concerne que deux petites filles musulmanes, susceptibles de ne pas manger de porc, sur les 300 enfants.

Intrigants également les arguments utilisés par l’un des responsables de la crèche, qui parle du « salut » des enfants : « Même si ce n’est qu’une famille qui voit le salut de l’âme de son enfant altéré par la viande de porc impure pour des raisons religieuses, je fais dorénavant appliquer cette nouvelle disposition ».

Vives réactions des autochtones… et décision annulée

Toutefois, cette décision d’interdire le porc dans les menus de deux crèches a suscité des réactions à l’échelle nationale. À tel point que la police de Leipzig a décidé de garer des voitures de patrouille à l’extérieur des deux crèches pour les protéger contre les « dangers éventuels ».

Face au tollé suscité, le directeur des deux crèches, Wolfgang Schäfer, a déclaré que la mise en oeuvre de ces nouveaux menus était suspendue pour l’instant. « Nous sommes submergés par tout cela », a-t-il déclaré à l’agence de presse DPA.

Il faut dire que l’article de Bild a fait l’effet d’une bombe sur les réseaux sociaux allemands. Le hashtag #Schweinefleisch (porc) a été en tête des tendances Twitter une grande partie de la journée lors de sa parution.

Ce qui a conduit la direction à adresser un nouveau message aux parents : « Chers parents de Confucius et de Rolando Toro Kindergarten, nous avons remarqué que notre décision de nous passer du porc dans nos deux jardins d’enfants a généré beaucoup de réactions. C’est pourquoi nous suspendons cette décision et mettrons ce sujet à l’ordre du jour des premières soirées des parents de la nouvelle année en août. »

La question de l’interdiction du porc devrait donc se reposer assez rapidement…

Crédit photos : Wikimedia Commons (Jebulon/CC)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Vote du Pass sanitaire : touché mais pas coulé – JT de TVLibertés du lundi 26 juillet 2021 [Vidéo]

À la une du journal de TVLibertés du lundi 26 juillet, retour sur la mobilisation anti pass sanitaire de...

Un dimanche ordinaire à Nantes : trois rixes, un règlement de comptes, des coups de feu…

Le soir du dimanche 25 juillet, une sorte de folie semblait s'être emparée de Nantes, entre un règlements de...

Articles liés

Aïd Al-Adha. « Vous les femmes musulmanes, tâchez d’obéir au doigt de vos maris »

Les lecteurs de Breizh Info ne le savent peut-être pas mais en ce moment le monde musulman fête L'Aïd Al-Adha ou la "fête du...

Burkini et horaires réservés aux femmes dans les piscines : les jeunes enseignants français majoritairement favorables

En France, les jeunes enseignants auraient une vision plus souple de la laïcité que leurs aînés et seraient, entre autres, majoritairement favorables à l'autorisation...

Quatorze siècles de guerre entre l’Islam et l’Occident [Vidéo]

Dans le numéro 310 de l'émission Passé-Présent du 6 juillet dernier sur TVLibertés, Philippe Conrad commente le contenu de « L’Épée et Le Cimeterre...

Allemagne. L’ex-chef du renseignement allemand dénonce la politique d’immigration folle de Merkel

Les politiques d'immigration d'Angela Merkel sont "fatales" et l'Allemagne "décline politiquement et économiquement", a averti l'ancien chef de l'agence d'espionnage du pays, Hans-Georg Maassen,...