L’été est revenu à Saint-Nazaire et, avec cela, les grands rassemblements de gens du voyage dans l’agglomération de Saint-Nazaire et sur la Presqu’île. Ainsi que les installations illégales, par exemple cette année à Saint-Lyphard sur le terrain d’un Brestois. Si certains d’entre eux migrent pour des raisons familiales ou pour faire les marchés de la côte, d’autres se livrent à des activités moins honnêtes, sans être pourtant poursuivis.

«  On a ordre de fermer les yeux »

Ainsi des voleurs – souvent assez jeunes du reste – dans la galerie marchande et la grande surface Auchan de Trignac (Savine), tout près de l’aire de grand passage. « On a souvent des problèmes avec des gens du voyage – souvent assez jeunes – qui ouvrent les paquets de nourriture, mangent en plein dans le magasin, chapardent, sortent sans payer etc. », explique un vigile de la grande surface. « Alors il y a cinq ans, on a sévi. Mais une nuit, certains sont revenus avec des balles de pétanque dans des chaussettes et ont démoli les vitres extérieures. Depuis, on a ordre de fermer les yeux ».

En revanche l’enseigne Auchan n’a pas hésité – à Saint-Herblain notamment mais aussi ailleurs – à poursuivre et faire condamner les personnes qui ont récupéré des produits jetés dans ses poubelles. En droit français, c’est effectivement du vol. Mais ces personnes, réellement pauvres souvent, ont aussi le mérite de ne pas faire peur à l’enseigne.

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine