Bretagne. Pour la recherche minière, on repassera

A LA UNE

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

La société Variscan a renoncé officiellement à son permis de recherches minières sur les communes d’’Abbaretz, Bonnoeuvre, Grand-Auverné, Guémené-Penfao, Joué-sur-Erdre, La-Grigonnais, La-Meilleraye-de-Bretagne, Le-Gâvre, Marsac-sur-Don, Nozay, Puceul, Riaillé, Saffré, Saint-Mars-la-Jaille, Saint-Sulpice-des-Landes et Vay. Le projet de recherches minières centré sur l’ancien gisement d’étain d’Abbaretz et ses abords est donc officiellement enterré.

Nous écrivions en 2015 que Variscan recherchait du zinc, du cuivre et du plomb à Merléac (22), du tungstène à Dompierre (35) et Loc-Envel (22), du germanium à Plélauff (22) et de l’or à Saint-Pierre Montlimart (49). Devant l’hostilité liée à ses projets miniers – la société a même connu un attentat à la bombe en mai 2016, non résolu à ce jour bien que revendiqué par un groupe indépendantiste proche de la mouvance d’extrême-gauche  – Variscan avait mis ses projets en sommeil en centre-Bretagne.

A l’été 2018, alors que Variscan était en passe d’être rachetée par une société australienne, Apollo Minerals, la messe était dite. Les permis miniers du centre-Bretagne étaient abandonnés. Les permis détenus en Sarthe (Tennie), dans les Mauges (Saint-Pierre Montlimart) et Beaulieu ont suivi logiquement.

Le tungstène, minerai stratégique

Ne reste des projets d’exploration minière initiaux de Variscan que celui de la mine de Salau, en Ariège, où ont été confirmées de fortes concentrations de tungstène – un minerai stratégique dont 81.5% de la production mondiale est chinoise  – et où la réouverture de la mine est soutenue par une solide association locale, sur fond de lutte contre le chômage endémique.

Néanmoins l’ouverture de cette mine est combattue par d’autres associations locales, qui disposent aussi de relais politiques. En juin 2019 le tribunal administratif de Toulouse a annulé le permis de recherches minières au motif que Variscan Mines n’avait pas la capacité financière nécessaire, en juillet 2019 le ministère de l’Économie a annoncé faire appel de la décision, car la mine réouverte pourrait être dans le top 3 mondial et assurer l’autonomie nationale de la France en tungstène.

Cependant, la Bretagne aura pour l’instant loupé le train minier. A Beaulieu et à ses abords immédiats, des dizaines de milliers de tonnes d’étain auraient pourtant pu être extraites et servir à l’industrie française, dont les matières premières viennent aujourd’hui de l’autre bout du monde – principalement d’Afrique et de Chine. « On ne peut que s’étonner que ceux qui dénoncent la surexploitation du tiers monde et la pollution soient aussi ceux qui mettent les bâtons dans les roues de ceux qui veulent utiliser nos ressources locales », s’étonne un élu du Castelbriantais.

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Face aux rodéos urbains, la mairie socialiste de Vaulx-en-Velin propose… une activité motocross aux « jeunes » [Vidéo]

La municipalité socialiste de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, a décidé de proposer une activité « motocross »,...

« Violences policières ». 25 morts en 2020 dont au moins 10 d’origine musulmane

Ils s'appelaient Romain, Toufik ou Olivio. Ils étaient fêtards, camionneurs, cambrioleurs ou terroristes. Tous étaient de sexe masculin, relativement...

Articles liés

Variscan Mines en Ariège : « Stop Mine Salau » monte au front !

07/02/2017 – 08h45 Couflens (Breizh-Info.com) – Nous relations la semaine dernière l'abandon d'un projet de prospection minière de la société Variscan Mines en Ille et Vilaine....

Variscan Mines abandonne son projet de prospection minière en Ille-et-Vilaine

03/02/2017 – 18h15 Rennes (Breizh-Info.com) – L'entreprise Variscan Mines, qui fait de la prospection minière en Bretagne et dans le reste de la France (notamment dans les...

Attentat contre Variscan Mines : « inadmissible de s’attaquer à la connaissance scientifique »

30/05/2016 – 04H30 Orléans (Breizh-info.com) – Dans la nuit du 23 au 24 mai 2016, un engin explosif a éclaté devant le siège de la société...

Orléans. Ni Hon Unan (NHU) revendique l’attentat au siège de Variscan Mines

25/05/2016 – 14H00 Orléans (Breizh-info.com) – Dans la nuit de lundi 23 à mardi 24 mai 2016, le siège de la société Variscan Mines à été...