Chronique ordinaire du laxisme judiciaire – qui n’est pas limité à Nantes. A Rennes, un délinquant multirécidiviste n’a été condamné qu’à deux mois ferme, plus deux avec sursis, après avoir tabassé une policière et cassé tout ce qu’il a pu dans une voiture de police. Actuellement à la maison d’arrêt de Vezin depuis quinze jours, il ne ressortira donc qu’en octobre.

« C’est quelqu’un de tout jeune [qui] a besoin d’être aidé »

Déjà connu pour conduites sans permis, rébellion, outrage, ce jeune rennais âgé de 18 ans… mais dont c’est déjà la 18e condamnation, demande à fumer une cigarette dans la voiture de police alors qu’il est emmené au palais de Justice pour une nouvelle infraction. Refus des policiers, colère du délinquant qui les insulte, leur crache dessus, frappe une policière, brise une vitre du véhicule, menace de « foutre le bordel ».

Pour son avocate lors de son procès ce 7 août, « c’est quelqu’un de tout jeune [qui] a besoin d’être aidé ». À suivre donc.

LM

Crédit photo : Leo Tisseau/Flickr (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine