Une nouvelle drogue de synthèse à la naphtaline découverte à Nantes [Exclusif]

A LA UNE

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

Une drogue de synthèse inconnue – qui a l’aspect de pains de résine de cannabis, mais une odeur persistante de naphtaline – a été découverte ce 27 août à Nantes. Près de 1.5 kilos de drogue – qui serait en réalité une variante des cannabinoïdes de synthèse, appelés « spices » en Europe de l’Est.

Découverte, cette drogue a été envoyée à l’analyse – elle est en effet inconnue jusque là à Nantes. Conditionnée dans des sachets jaunes, elle a en effet l’apparence du cannabis en savonnettes, mais l’odeur de la naphtaline. Une odeur pas si inconnue des Russes, qui connaissent depuis plus d’une décennie l’invasion des « spices », les cannabinoïdes de synthèse, généralement en provenance de labos clandestins implantés en Russie, en Asie centrale ou en Chine. En 2015, trois nouvelles substances du genre étaient identifiées chaque mois en France.

En 2014, le journal régional de la région d’Ekaterinburg, dans l’Oural, constate l’apparition de la « zéro-drogue » à base de naphtaline en Iougra-Khanty-Mansiis, une région pétrolière limitrophe, connue aujourd’hui comme l’une des plus riches de Russie. Les consommateurs connaissent des effets secondaires psychiques – notamment des crises d’hystérie.

En octobre 2014, c’est un média régional d’Omsk qui rapporte de nombreux cas d’intoxication avec une drogue de synthèse à base de naphtaline. Ses composants chimiques actifs sont les suivants : Astemizole, Indazole, Carboxamide, Simvastatine. « En sept ans, les  quantités saisies en Russie ont augmenté de 130 fois : de 165 kilos à 22 tonnes de cannabinoïdes de synthèse », relève le journal. Un produit à base de naphtaline et détourné à des fins narcotiques a aussi été interdit en juin 2014 par le gouvernement russe.

Si jusque là la naphtaline a surtout été utilisée comme produit masquant – pour tromper en 1989 l’odorat des chiens détecteurs de stupéfiant pour des savonnettes de résine de cannabis marocaine cachée dans des tapis importés du Maroc, la naphtaline produit des effets physiologiques sur les êtres vivants, connus depuis la fin du 19e siècle. Trouver de la drogue à la naphtaline à Nantes de nos jours reste très inquiétant.

Louis Moulin

Crédit photo : Leiem/Wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Revoir. Damien Rieu (RN) remet à sa place Eric Dupond-Moretti

Les ministres font actuellement campagne (aux frais du contribuable ?) partout en France « Contre la menace d'extrême droite...

Aux racines de l’idéologie migratoire, par Vincent Coussedière

Alors qu'une idéologie cherche à faire de l'homme non plus un animal social mais un animal migrant, il est...

Articles liés

Saint-Malo : 80.000 € d’héroïne et de cocaïne saisis en un mois

Corsaires, vieilles pierres, mer... et montagnes de blanche ? A Saint-Malo, en à peine un mois, deux grosses saisies d’héroïne et cocaïne ont été faites...

Quimper. Des gros trafiquants d’héroïne écopent de prison ferme

29/09/2016 – 06H30 Quimper (Breizh-info.com) – Un réseau de dealers était jugé cette semaine à Quimper. Notamment pour trafic d'héroïne, de cannabis, et pour association...