Le lynchage médiatique de Yann Moix, révélateur d’une société nauséabonde [L’Agora]

A LA UNE

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

Dans notre société occidentale, il ne se passe plus une semaine sans un lynchage médiatique, une mise à mort économique et sociale, une traque, un acharnement judiciaire. Les révélations autour des écrits et dessins négationnistes de Yann Moix, donneur de leçon par excellence à la terre entière, en sont une illustration de plus.

Le lyncheur — celui qui se félicite publiquement que l’on condamne un Zemmour, un Dieudonné, ou qu’on emprisonne un opposant à l’immigration — se retrouve à son tour lynché, pour des dessins et des écrits d’il y a trente ans… Comme quoi, il faut tout de même faire attention à avoir le cul propre quand on monte à l’arbre.

« Cacher tous ses vices les plus immondes sous la table pour devenir un chevalier blanc »

Mais ce lynchage, un de plus, est révélateur d’une société nauséabonde dans laquelle nous évoluons. On vous filme dans un bar, ivre, en train de chanter entre amis des chansons anti catholiques, en marge d’un match de football de l’Irlande du Nord ? Diffusion par la presse de vos coordonnées, de votre photo, de votre nom, de votre job. Peine de mort économique, sociale. Pour une bêtise ou un excès d’un soir, certains vous pousseraient presque au suicide s’ils en avaient la possibilité.

Vous insultez dans un stade de football les supporteurs adverses, par folklore et défoulement, après une semaine à trimer dans votre entreprise, parfois pour un gros patron qui lui aussi vous « enc… » toute l’année en terme salarial ? On vous dénonce. On veut vous priver de votre passion. On veut vous interdire de stade, vous montrer du doigt, vous faire devenir le vilain petit canard de votre club de foot préféré.

Vous commencez à déranger le gratin médiatique et politique dans lequel vous évoluez pourtant depuis des décennies, en croquant comme tout le monde ? On vous rappelle vos écrits négationnistes façon Yann Moix, où on balance via quelques canaux médiatiques une suspicion de harcèlement ou de viol, comme pour Kevin Spacey, lynché par le monde entier (et même privé de sa série fétiche) avant même d’avoir été jugé devant un tribunal… pour au final affaire classée sans suite. Désormais, l’Inquisition médiatique et « populaire », via les réseaux sociaux notamment, est en passe de remplacer la Justice.

#Meetoo, # balancetonporc, lutte contre le racisme, pour ou contre les migrants, pour le climat, pour la famille, contre l’homophobie, contre toutes les phobies, toutes les mobilisations sociétales ne sont en réalité que des prétextes pour que la masse humaine occidentale — puisse se livrer à un gigantesque pogrom contre tout ce qui ne lui plait pas. La focalisation sur un sujet de société, surtout s’il est consensuel, permet à cette masse d’individus, pour un temps, de cacher tous ses vices les plus immondes sous la table pour devenir un chevalier blanc, avec les autres.

Le lundi en journée, je participe avec Epstein au viol d’une gamine de 15 ans, mais en soirée, je m’engage contre les violences sexistes dans notre société et je montre du doigt mon ennemi politique qui aurait, triple conditionnel, eu une discussion courroucée avec sa femme qui venait de le tromper avec un autre homme. Je tabasse mes enfants tous les soirs en rentrant de l’école, pour une remarque ou pour une mauvaise note, mais je fais partie d’une association d’aide aux migrants et j’œuvre contre le racisme.

Je suis un prédateur sexuel avéré, mais je suis de toutes les manifestations pour défendre la famille traditionnelle et je suis véhément avec ceux qui ne pensent pas comme moi là dessus. Je suis de toutes les manifestations contre le fascisme et le sexisme, je suis en croisade contre ceux qui ne pensent pas comme moi, mais je viole et j’intimide…. à chaque strate ou thématique de la société, son exemple.

Je suis une véritable ordure au quotidien, mais vu que j’ai endossé publiquement la tenue de chevalier blanc, je peux lyncher en groupe.

Nous vivons dans un monde dans lequel une partie croissante de la population, obsédée par la dictature et la jouissance de son propre « moi », notamment via les réseaux sociaux, se pense légitime (« le droit a ») pour pratiquer ces méthodes infâmes et infamantes. Dans le monde anglo-saxon comme dans la société française, il y a désormais une propension à la dénonciation, à la salissure, au lynchage toujours en surnombre, à l’assassinat économique et social, qui croit de manière exponentielle.

Pour une multitude de raisons, et pour revenir à cet exemple récent, Yann Moix est un type que j’aurai eu plaisir à affronter sur un ring de boxe, ou en duel, en un contre un. Parce qu’on ne peut pas impunément cracher publiquement sur la terre entière sans un jour, devoir payer l’addition, dans les règles de l’art. Mais son lynchage médiatique venant de gens qui l’adulaient il y a encore quelques jours, sens la charogne, la bassesse, le moisi, le vomi.

Pour ceux qui conservent un minimum de noblesse d’âme et d’esprit face à ce qui constitue sans doute le pire côté révélé de l’espèce humaine, ne restera bientôt plus que la possibilité de l’autarcie, de l’exil (mais où donc ?) ou du suicide. Ou bien l’espoir qu’un Astéroïde vienne nous régler notre cas définitivement, emportant avec lui tout ce caniveau nauséabond que constitue actuellement une partie l’espèce humaine.

Me ne frego !

Julien Dir.

En bonus :

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Microbiote, les fabuleux pouvoirs du ventre

Et si l’avenir de la médecine se jouait dans notre ventre ? Aux avant-postes de la recherche, cette nouvelle...

Régionales 2021 en Bretagne. Pourquoi les listes autonomistes/régionalistes ne pèsent pas sur la société bretonne ?

A chaque élection locale ou régionale, on constate l'échec à toucher les masses des listes autonomistes/régionalistes, en Bretagne. Cela...

Articles liés

Fondation de l’Université de Corse : 4ème édition du concours Start’in Corsica

Depuis sa création en 2011, la Fondation de l’Université de Corse a mis en place de nombreux dispositifs pour sensibiliser et accompagner les étudiants...

Didier Raoult répond aux questions de Ruth Elkrief et Margaux de Frouville

Dans le contexte d’interdiction de l’utilisation de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19 à l’hôpital en France par le gouvernement, l’infectiologue et professeur de microbiologie Didier...

I-Média n°295 : Les citées s’embrasent, les médias se taisent

02:05 L’image de la semaine Pour commencer cette émission, nous verrons que l’intervention du professeur Montagnier, prix Nobel de médecine, sur l’origine potentiellement humaine du...

Eric Zemmour face à Yann Moix sur #MeToo, la violence…

Eric Zemmour face à Yann Moix sur #MeToo, la violence...2ème partie de l'émission "Face à l'info" du 11 février 2020. https://www.youtube.com/watch?v=gHNe5BVEq48 Voir la première partie de...