Maison d’arrêt de Nantes : de plus en plus de poppers dans les projections

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

Les jours passent et les projections par-dessus les murs de la maison d’arrêt de Nantes-Carquefou continuent. Mais outre la résine de cannabis, l’alcool, les téléphones, les clés USB et autres ballots de viande, les surveillants font d’autres découvertes étonnantes.

Ces dernières semaines ce sont en effet plusieurs dizaines de fioles de poppers qui ont atterri derrière les murs. Ainsi que des ballons de baudruche, « les détenus les utilisent pour faire durer le plaisir », explique un surveillant.

Présentés dans de petites fioles en verre – faciles à projeter donc et encore plus à récupérer ou à cacher sur soi – les poppers sont des vasodilateurs utilisés dans le milieu de la nuit – ils procurent une sensation d’allégement général, de chaleur, voire aphrodisiaque – et dans les milieux gays car les sphincters se dilatent, facilitant la pratique du sexe anal.

« L’intérêt du poppers c’est que ça défonce pas mal et très vite. »

Ils ne sont pas considérés comme une drogue, et il est donc légal d’en consommer et d’en vendre. Leurs prix sont aussi relativement modérés – de l’ordre de 10 € la fiole de 10 ml, avec de nombreuses marques et saveurs, et des fabricants principalement d’Outre-Atlantique.

Selon un usager interrogé par le site Le Bonbon, « L’intérêt du poppers c’est que ça défonce pas mal et très vite. Et puis ça rend hilare mais aussi comme c’est très court, ça redescend très vite, et tant mieux parce que pour ma part rester 2 heures ou plus perché sous poppers, je trouverais ça insupportable ». Bien que psychoactifs, les poppers sont néanmoins autorisés depuis 2003 en France, après avoir été interdits dans les années 1990.

L’introduction des drogues et des excitants dans la détention ne fait pas qu’alimenter des trafics en détention. Elle met aussi en danger le personnel. Ainsi, jeudi 22 août, le matin, un surveillant a été agressé à coups de pied par un détenu. Celui-ci était énervé après avoir été réveillé une première fois pour la douche, et une seconde fois pour que son codétenu aille au téléphone.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes : les brocantes reprennent après un nouveau mauvais coup du gouvernement

Et de trois confinements ! Considérées comme non essentielles, les activités de l’antiquité-brocante ont droit à chaque confinement… à...

Laxisme judiciaire. Suspecté de meurtre à Nantes, l’individu est placé… sous bracelet électronique

Le laxisme judiciaire et la gestion des mis en cause pour délits graves voire pour crimes, laissent parfois songeur....

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes. Arrestation d’un suspect du meurtre de janvier aux Dervallieres

Le 11 janvier dernier, au pied du Building, immeuble assiégé par le trafic de drogue aux Dervallieres - il s'y poursuit toujours au 16,...

Deal de drogue à Nantes : la nourrice était payée 30 euros par jour

L'arrestation le 7 mai d'un dealer interpellé à la Bottière rue Paul Sabatier chez la nourrice - la personne chez qui la drogue était...

Football. Le Stade Rennais accroche le PSG, victoire du FC Nantes, défaites de Brest et de Lorient

Le sprint final est lancé concernant la saison de Ligue 1, avec la 36ème journée jouée ce week-end. Les Lillois pourront remercier le Stade...

Handball. Nantes vainqueur de l’EHF European League

Le club de Nantes Atlantique Handball a décroché le premier titre européen de son histoire en remportant l’EHF European League dimanche 9 mai au soir à Baia...