C’est le « Saint Graal » pour les scientifiques qui cherchent à sauver des milliers de personnes d’un rendez-vous chez le dentiste pour poser un plombage.

Des chercheurs ont ainsi inventé un matériau qui pourrait aider les gens à faire repousser naturellement leur propre émail dentaire. Quand les gens mangent trop de sucre, ils finissent par avoir des trous dans les dents ou possèdent l’émail carié.

À l’heure actuelle, ces trous sont bouchés à l’aide d’un plombage ou d’une résine, ce qui peut entraîner une infection potentielle ou devoir être remplacé plusieurs années après quand il se détache.

Depuis plus d’une décennie, les scientifiques tentent de remplacer les plombages en faisant repousser l’émail des dents, en lui fournissant un supplément de phosphate de calcium. Le problème était que le nouvel émail n’avait pas la bonne structure et était donc trop mou. Mais désormais, les scientifiques pensent avoir trouvé la solution en utilisant de minuscules particules supplémentaires de phosphate de calcium qui se transforment en émail dur en quelques heures.

Pour l’instant, nous en sommes encore uniquement au stade de l’expérimentation – cela a été testé sur des dents mais pas encore dans une bouche humaine, et cela ne devrait pas pouvoir être testé avant quelques années chez l’homme.

Le Dr Zhaoming Liu, co-auteur de l’étude de l’Université de Zhejiang en Chine, a déclaré : « Notre émail nouvellement régénéré a la même structure et les mêmes propriétés mécaniques que l’émail naturel. Nous espérons réaliser la repousse de l’émail dentaire sans utiliser des obturations contenant des matériaux totalement différents et nous espérons, si tout se passe bien, commencer les essais sur des personnes d’ici un à deux ans ».

L’émail dentaire est la partie la plus dure du corps humain, mais il ne peut pas se réparer tout seul, ce qui fait de la carie dentaire l’une des maladies les plus courantes dans le monde. Les chercheurs chinois, dont l’étude est publiée dans la revue Science Advances, ne sont pas les seuls à tenter de régénérer l’émail à l’aide de phosphate de calcium artificiel – le principal ingrédient des dents et des os humains.

Le professeur Alvaro Mata, qui travaille également sur la régénération de l’émail des dents, est plus prudent que ses confrères : « C’est une chose de cultiver l’émail dans le laboratoire et une autre de le cultiver dans l’environnement hostile de la bouche, il faudra peut-être trois ou quatre ans pour faire des essais chez les gens. Bien qu’il y ait d’importants défis à relever, il s’agit d’une étude encourageante qui nous rapproche de la résolution de cet important problème sociétal et médical ».

Moins de consultations chez le dentiste dans quelques années ? C’est ce que nous verrons…

Source Anglaise

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V