Pour Lilian Thuram, « il y a du racisme dans la culture blanche » [Vidéo]

A LA UNE

Lilian Thuram a-t-il un réel problème avec la culture européenne ? Les dernières déclarations de l’ancien footballeur contre ce qu’il nomme « la culture blanche » lancent une nouvelle polémique.

Lilian Thuram : « Il y a du racisme […] dans la culture blanche »

S’il a mis fin à sa carrière de footballeur professionnel en 2008, Lilian Thuram ne s’est pas pour autant fait plus discret dans ses déclarations ambigües sous couvert d’antiracisme.

Derniers faits en date, l’interview du champion du monde 98 dans le quotidien italien Corriere dello Sport le 4 septembre. Lilian Thuram réagit alors aux cris racistes dont a été victime l’attaquant de l’Inter Milan Romelu Lukaku lors d’un match à Cagliari dimanche 2 septembre.

Si la vidéo ci-dessus ne met pas en lumière la « grande intelligence » de ces ultras du football, aux cris franchement malaisant,  et prêts par ailleurs à encenser des joueurs extra-européens dès lors qu’ils portent le maillot de leur équipe, la réaction de Lilian Thuram va être tout aussi maladroite.

Après avoir évoqué le cas de la France et des matches interrompus pour cause de chants homophobes, il déclare ainsi : « Il faut prendre conscience que le monde du foot n’est pas raciste mais qu’il y a du racisme dans la culture italienne, française, européenne et plus généralement dans la culture blanche. Les Blancs ont décidé qu’ils sont supérieurs aux Noirs et qu’ils peuvent tout faire avec eux. Malheureusement, cela dure depuis des siècles. Et changer une culture n’est pas facile ».

Et Lilian Thuram d’ajouter : « De toutes les manières, ce sont eux qui doivent trouver une solution à leur problème. Les noirs ne traiteront jamais les blancs de cette façon, et pour n’importe quelle raison. L’Histoire le dit. »

Mais le joueur de football a visiblement une vision assez parcimonieuse de l’Histoire car que doit-on alors penser du sort des fermiers blancs au Zimbabwe et en Afrique du Sud ?

La couleur de peau, sujet récurrent chez Lilian Thuram

Prisé par les journalistes dès lors qu’une affaire de racisme surgit dans le monde du football, il faut dire que Lilian Thuram se veut désormais être un spécialiste du sujet. Mais, dès la victoire en Coupe du Monde en 1998, certains de ses coéquipiers ont pointé une vision très particulière de la France « black-blanc-beur » chez le défenseur d’origine guadeloupéenne, lorsque ce dernier, pour fêter ce titre, souhaitait faire une photo dans le vestiaire avec uniquement les joueurs « blacks » de l’équipe :

Par la suite, Lilian Thuram a créé une fondation dont la vocation est « l’éducation contre le racisme » et l’ancien joueur est apparu dans de nombreux évènements et conférences ayant toujours trait de près ou de loin à son thème de prédilection, tels le Festival Etonnants Voyageurs à Saint-Malo ou encore les Assises du « vivre ensemble » à Rennes. Preuve que l’Hexagone est moins raciste que voudrait nous le faire croire Lilian Thuram…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. « Allahu Akbar », couteau, hache et dégradations : il écope d’une 19e condamnation

Un homme de 27 ans a écopé d'une 19e condamnation à Saint-Brieuc pour des faits de harcèlements et des...

Tennis. Rinderknech en patron, Moraing et Gabashvili en quarts !

Pour ce quatrième jour de compétition à l'Open de Tennis de Rennes, Arthur Rinderknech a fièrement défendu son titre,...

Articles liés