Meal Canteen. Une application pour limiter le gaspillage dans les cantines

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

Développée par une start-up stéphanoise, l’application Meal Canteen permet de commander son déjeuner dans un restaurant collectif à l’avance. Cela permet d’éviter de produire des surplus qui seront jetés par la suite.

Après l’excellente application Too Good to go, qui se développe dans de nombreuses villes notamment en Bretagne, voici donc une nouvelle application en lutte contre le gaspillage alimentaire. Aujourd’hui dans une cantine collective, le gaspillage alimentaire se situe le plus souvent entre 150 et 200 g par personne, ce qui représente entre 15 et 20 tonnes par an, soit entre 30 000 et 40 000 euros par an de produits jetés.

L’application Meal Canteen, accessible sur mobile, tablette et ordinateur, permet de réserver entre 14 heures et minuit ses repas pour le déjeuner du lendemain. Ainsi, on choisit ce qu’on est sûrs de manger et le plat nous attend à l’heure que l’on souhaite. On peut aussi connaître le score nutritionnel, les ingrédients, leur origine et les possibles allergènes présents, et même noter les plats pour que les cuisines puissent adapter leurs menus en fonction des goûts des clients. De leur côté, les restaurants collectifs peuvent préparer la quantité nécessaire de plats et donc éviter d’avoir à jeter les surplus.

L’entreprise connait un succès fracassant depuis son lancement, en 2016.

Tous les renseignements supplémentaires ici

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Rugby. La FFR s’engage…. « pour l’inclusion des trans-identitaires dans le rugby »

A chaque journée sa nouvelle information pour nous rappelons que nous vivons dans une société qui a activé le...

Etienne Chouard : Introduction à la thèse que je défends depuis 2005

Etienne Chouard : Introduction à la thèse que je défends depuis 2005 https://www.youtube.com/watch?v=MtLH-S-3WUs Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de...

Articles liés

Loi anti-gaspillage : une occasion manquée pour l’économie circulaire ?

Véronique Andrieux, directrice générale du WWF France, nous adresse une tribune à propos de la loi anti-gaspillage. Nous la reproduisons ci-dessous. À partir d'aujourd'hui, le...

Dépenses publiques inutiles : le livre noir du gaspillage en France [Vidéo]

La France bat des records en termes de dépenses publiques. Nos impôts, qui les financent, atteignent des taux confiscatoires car l’argent public est trop...

Phenix lance son application anti gaspillage à Rennes

L’application mobile Phenix arrive à Rennes à partir du 7 mai grâce à l'engagement d'une dizaine de commerces aux profils variés : épiceries fines,...

Alimentation. Et si les dates de péremption changeaient contre le gaspillage alimentaire ?

Changer les dates de péremption dans l'alimentation ? C'est l'initiative que lance Too Good To Go via une pétition, avec notamment pour objectif de...