« Mon mari s’est suicidé ». Une veuve d’agriculteur témoigne de ce qu’ils ont vécu [Vidéo]

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

« Mon mari s’est suicidé ». Une veuve d’agriculteur, Camille Beaurain, témoigne de ce qu’ils ont vécu. Un témoignage dur et poignant, à écouter ci-dessous.

https://www.youtube.com/watch?v=pAaeqDMp09s

En savoir plus sur le livre qu’elle a écrit (Tu m’as laissé en vie, aux éditions Le cherche Midi)

Camille rencontre Augustin, son tout premier amour, à 15 ans. Elle qui n’est pas issue du milieu agricole s’installe avec lui à la ferme, où il élève des porcs. Trois ans plus tard, ils se marient.
Mais la vie au sein de l’exploitation familiale s’avère tout sauf paisible. Pris entre le travail aux champs, les soins quotidiens apportés aux bêtes, les imprévus sanitaires ou mécaniques, un contexte économique difficile, le couple est étranglé. Très vite, il croule sous les dettes.

Après une première tentative, Augustin, âgé de 31 ans, se donne la mort. La fin abrupte d’un quotidien qui devenait insupportable. Comment cet agriculteur, passionné, investi et aimant, a-t-il pu en arriver là ? Y a-t-il des coupables qui l’ont poussé au suicide ?
Camille, veuve à 24 ans, témoigne ici avec sincérité de cette misère qui s’est emparée des campagnes au point d’en tuer ses fils.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Espagne. Près de 6 000 migrants arrivés en moins de 24 heures à Ceuta depuis le Maroc [Vidéo]

Suite à des tensions diplomatiques entre l'Espagne et le Maroc, l'enclave de Ceuta a vu près de 6 000...

Chine. Une réplique grandeur nature du Titanic en cours de construction pour un parc à thème

La Chine construit une réplique grandeur nature du Titanic dans le cadre d'une attraction touristique dans un parc à...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

États-Unis. En raison de leur couleur, les agriculteurs blancs se partagent les miettes des aides contre le Covid-19

Les agriculteurs blancs des États-Unis ont eu la mauvaise surprise de constater que la moitié de la somme dédiée au plan d'aide contre le...

Nutréa-Triskalia reconnu responsable du suicide d’un de ses salariés

Le géant de l’agro-alimentraire breton Nutréa-Triskalia vient d’être condamné pour faute inexcusable après la mort d’un de ses employés. La faute inexcusable de l'employeur...

Ploulec’h (22). Un agriculteur placé en garde à vue pour utilisation illicite de produits phytopharmaceutiques

Un agriculteur a été placé en garde à vue le 2 décembre dernier pour utilisation illicite de produits phytopharmaceutiques, comme le rapporte la Gendarmerie...

Ludovic Renaudin, agriculteur : « C’est l’un des métiers les plus fabuleux » [Interview]

Ludovic Renaudin est agriculteur depuis 25 ans, après avoir fait des études de Philosophie et après avoir enseigné 3 ans. Pour lui, ces deux...