Le Rassemblement national a fait sa rentrée. Ce week-end, Marine Le Pen, les députés ainsi que les cadres et militants du parti patriote se sont retrouvés à Fréjus pour leur « rentrée politique ».

Marine Le Pen prône le localisme

« La proximité au service des Français ». Tel était le slogan affiché par Marine Le Pen à l’occasion du discours de clôture prononcé dimanche au théâtre du forum de Fréjus. Dans une salle comble et festive, la présidente du RN a déploré l’abandon de certains territoires, notamment les zones rurales, et insisté sur la nécessité de penser local. Pour elle, les Français ont déjà fait ce choix au détriment du mondialisme. Dans une comparaison qui touchera les amoureux de la civilisation européenne, Marine Le Pen a affirmé que le vent de l’espoir et une brise bienfaisante ramenaient les Français du mondialisme à la patrie, comme il ramena Ulysse à Ithaque après son odyssée.

Pour appuyer son propos, elle n’a pas hésité à citer les régions du monde où l’identité reprenait le dessus sur le globalisme. Russie, Chine, Turquie, Brésil, Inde, États-Unis… Ces nations très différentes voire opposées ont toutes, à ses yeux, le point commun de défendre leurs intérêts propres.

Après avoir évoqué les Gilets jaunes, « lave du volcan venue des profondeurs françaises », qui exprimaient « les angoisses de tout un peuple », Marine Le Pen a fait plusieurs propositions économiques, comme la renationalisation des autoroutes ou le maintien dans le patrimoine national de l’aéroport de Paris. Elle a d’ailleurs invité son auditoire à signer la pétition à ce sujet. Un point commun avec La France insoumise, qui avait même manifesté dans Toulouse avec cette revendication lors de sa récente université d’été.

Fidèle à elle-même, Marine Le Pen veut donc s’appuyer sur le peuple, estimant même qu’il provoquera le sursaut de la patrie.

Les élections, moteur du Rassemblement national

Le Rassemblement national vit par les élections et Marine Le Pen ne s’en cache pas. Elle en fait même sa fierté, car « chaque étape compte, chaque élection est l’occasion de convaincre, chaque élection est un rendez-vous avec le peuple ».

Cela tombe bien puisqu’elles ne manqueront pas ces trois prochaines années.
Les élections municipales auront lieu dans six mois et sont un enjeu important pour le RN. Fréjus, ville hôte de cette rentrée politique, est d’ailleurs l’un des bastions à défendre puisque son maire n’est autre que David Rachline. Satisfaite du bilan des communes gérées par des maires issus du parti, Marine Le Pen se veut confiante.

Les élections régionales et départementales sont prévues pour 2021. L’objectif est clair, faire mieux qu’en 2015, lorsque le Front national n’avait obtenu aucune région malgré de fortes attentes dans le nord de la France et dans le sud-est.

La présidentielle aura bien sûr lieu en 2022 et, Marine Le Pen le confirme, l’Élysée est toujours dans sa ligne de mire. Elle aimerait cependant modifier quelques caractéristiques de la fonction suprême et notamment la durée d’un mandat, plaidant pour un septennat non renouvelable.

Jordan Bardella devant la presse

Si Marine Le Pen était naturellement au centre de l’attention lors de cette rentrée politique à Fréjus, le vice-président du Rassemblement national, Jordan Bardella, poursuit sur sa belle dynamique de l’été en faisant le tour des médias, d’Europe 1 au Figaro ou passant par France Inter et BFM.

Jordan Bardella (RN) : « La France a accueilli beaucoup trop d’étrangers » [Vidéo]

Interrogé sur l’actualité politique française, la PMA ou les municipales, le jeune homme est crédible et devient bel et bien incontournable dans la machine RN. Au sujet de la PMA, bien qu’il annonce qu’il ne participera pas à « La manif pour tous » du 6 octobre prochain, il précise aussi que le RN « ne peut pas voter ce texte ».

Il se focalise davantage sur les élections municipales, son objectif étant de rassembler largement pour remporter de grands succès. Résultats de l’efficacité de cette stratégie dans quelques mois.

Alexandre Rivet

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V