Pologne. Les conservateurs en bonne posture pour gagner les élections

A LA UNE

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Tandis que des élections législatives auront lieu en Pologne le 13 octobre, le parti conservateur nationaliste Droit et Justice (PiS), déjà au pouvoir, est donné largement favori.

Pologne : le PiS en passe d’être réélu ?

La victoire est-elle déjà assurée pour les nationalistes polonais lors des élections législatives du 13 octobre prochain ? C’est ce que laisse à penser deux sondages publiés lundi 7 octobre.

Selon le premier, le PiS [NDLR : en polonais Prawo i Sprawiedliwość, soit « Droit et Justice »] serait accrédité de 42 % des voix, tandis que la Coalition Civique (KO) centriste en obtiendrait 29 %. Devant une coalition de gauche évaluée à 13 %. Une enquête qui a été conduite auprès de 1 005 personnes entre le 1er et le 6 octobre et ce, pour plusieurs médias proches de l’opposition.

Toutefois, un élément d’incertitude demeure : les scores à venir de la Confédération Liberté et Indépendance (5 %) et du parti paysan PSL (4 %) frôlant le seuil d’éligibilité de 5 %. En cas d’entrée au Parlement de ces deux formations, le PiS ne devrait alors pas disposer d’une majorité absolue. Reste aussi les 6 % d’électeurs indécis qui n’ont pas encore choisi leur vote…

Dans le même temps, un autre sondage réalisé par le groupe Polska Press et l’institut Dobra Opinia auprès de 8 000 personnes rapporte une possible victoire du PiS encore plus probante avec 48,3 %. L’étude indique que la Coalition Civique obtiendrait quant à elle 27,7 % et la gauche 12,4 %. Le parti paysan PSL est ici crédité de 6,5 % des suffrages et la Confédération Liberté et Indépendance de 4,2 %.

Le PiS veut poursuivre sa politique

Des tendances qui ne viennent donc que confirmer un précédent sondage en date du 17 juillet donnant déjà le PiS largement vainqueur. Ces élections parlementaires visent à renouveler les deux chambres du Parlement polonais : la Diète et le Sénat. Les deux hémicycles sont actuellement détenus par le PiS.

Droit et Justice, au pouvoir en Pologne depuis 2015, s’est érigé en défenseur des valeurs catholiques traditionnelles. Le parti marque notamment une forte opposition face au mouvement LGBT. Pour le dirigeant du PiS Jaroslaw Kaczynski, la communauté LGBT constitue une « menace » pour la famille traditionnelle.

Par ailleurs, le succès du PiS en Pologne est aussi le résultat de sa politique de fermeté à l’encontre de l’immigration extra-européenne. Une politique approuvée par une grande partie de la population, comme devraient le rappeler une nouvelle fois les résultats électoraux du 13 octobre.

Crédit photos : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tyrannie sanitaire. Le couvre feu sera levé dimanche 20 juin, le masque plus obligatoire en extérieur

Le Premier ministre Jean Castex a décidé de donner quelques bonbons à la population oppressée depuis plus d'un an...

Projet éolien et pollution en baie de Saint-Brieuc : la colère

La nappe d'huile rejetée accidentellement lundi sur le chantier du parc éolien et qui s'étendait sur plusieurs kilomètres au...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

A Bruxelles, 90% des allocataires des minimas sociaux seraient d’origine étrangère

A Bruxelles, 90% des allocataires des minimas sociaux seraient d'origine étrangère. C'est ce qu'indique le Vlaams Belang dans un article paru sur son site,...

Nantes : la guerre des pinceaux se poursuit sur l’escalier Beaurepaire

Le gag récurrent a cessé de faire rire : une fois de plus, l’escalier qui descend de la rue Beaurepaire au cours des 50...

Aux racines de l’idéologie migratoire, par Vincent Coussedière

Alors qu'une idéologie cherche à faire de l'homme non plus un animal social mais un animal migrant, il est urgent de repenser le fait...

La Hongrie va prendre des mesures contre la promotion de l’homosexualité et des LGBT auprès des mineurs

La Hongrie a décidé de protéger sa jeunesse de la promotion de l'idéologie LGBT. Le Fidesz vient en effet de déposer des amendements visant...