fusillade_nantes 4

Calmées un temps en septembre, les fusillades ont repris avec une nouvelle vigueur ces derniers jours. Le 11 octobre un homme, connu de la justice, a été abattu après avoir été touché par deux balles au thorax, tirées d’une arme longue. Il est mort vers 18 h rue Nicolas Poussin aux Dervallières.

C’est au moins le troisième mort par balle dans le cadre des règlements de comptes liés à la drogue après Esteban en août à Saint-Herblain et le serveur tué suite à une fusillade dans un bar à chicha de la rue du Maréchal Joffre en avril.

Par ailleurs c’est au moins le 56e épisode de fusillade de l’année. Il y en a eu probablement plus car toutes ne font pas l’écho de la presse. Selon nos informations, des tirs auraient eu lieu à l’Eraudière la semaine dernière.

A Malakoff, la police a investi mardi soir vers 23h30, rue de Tchécoslovaquie, un hall d’immeuble où avait lieu un trafic de drogue. Un mineur avait blessé un policier avec une réplique airsoft en visant l’œil. La bille a heureusement atterri au-dessous. Il a été interpellé le lendemain matin à proximité. Âgé de 16 ans et déjà défavorablement connu, il avait chez lui une sacoche avec des billes de plastique et une notice d’utilisation de réplique paintball.

Suite à ces interpellations, un bus C3 a été bloqué par une barricade vers 23h50 entre les arrêts Ecosse et Haubans, rue d’Angleterre, et caillassé. Une vitre a été brisée, quatre étoilées par au moins quatre individus encagoulés, suspectés d’être les complices du tireur.

Un proche du dossier explique : « ils savent que le politique commande. En caillassant ils envoient un message clair au politique : faire stopper les opérations anti-drogue qui gènent le business, sinon ça sera le bordel dans le quartier. Et à 6 mois des municipales, tout ce que le politique veut, c’est que ça soit calme. Donc le message a des chances de passer »

Louis Moulin

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine