Retour des djihadistes de Syrie : Le Drian tient bon

A LA UNE

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

Les deux Irlandes et la diaspora. Anne Groutel évoque ces 70 millions d’Irlandais qui vivent ailleurs dans le monde [Interview]

Anne Groutel est maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et docteur en études irlandaises. Chercheuse, elle est...

Le ministre des Affaires étrangères est parti mercredi soir en Irak. Le but : empêcher par tous les moyens le retour de bombes humaines djihadistes sur notre sol.

Une enquête d’Europe 1 du 16 octobre nous révèle les dessous du voyage du ministre breton en Irak. L’offensive turque en cours contre le Rojava risque de libérer les djihadistes qui étaient gardés par les forces kurdes depuis l’effondrement du Califat islamique. Après des mois de discussions préparatoires, Le Drian est parti pour convaincre l’Irak d’accepter de mettre sous bonne garde les djihadistes qui leur seraient livrés par les Kurdes de Syrie. L’organisation du transfert en toute urgence reposerait sur des commandos des forces spéciales françaises qui encadreraient de loin les opérations. En effet, si elles étaient impliquées de trop près, un magistrat pourrait contraindre la France à juger les djihadistes porteurs d’un passeport français, c’est-à-dire à les rapatrier.

Le droit classique, respectant la souveraineté des nations, prévoit certes que les criminels soient jugés sur le lieu de leurs crimes. Mais en signant divers traités internationaux, l’État français s’est lié les mains. Il a fait aussi le choix du maintien de leur nationalité aux djihadistes, à la différence de l’Angleterre par exemple qui a déchiré le passeport de 150 de ses ennemis, pour la seule année 2017.

Un homme d’État obligé de ruser face à l’angélisme du droit international

Beaucoup d’hypocrisie entoure l’opération projetée dans le Kurdistan du Sud. L’armée française ne serait pas officiellement impliquée, mais le serait quand même en pratique. Les Irakiens demanderaient d’être payés pour héberger les djihadistes. Il y aurait aussi des contreparties politiques. Mais l’important est le but poursuivi.

Ce groupe de djihadistes est irrécupérable. Le niveau de cruauté des crimes de l’EI atteint tous les records en horreur. Les laisser revenir serait condamner à coup sûr des innocentes victimes de futurs attentats. Les mettre en prison leur permettrait de recruter à grande échelle. Un bannissement en terre irakienne serait encore la mesure la plus pratique et la plus humaine.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Ravage, le roman de Barjavel adapté en bande dessinée

En 1943, dans Ravage, René Barjavel dénonce les dangers d’une science que l'être humain ne maîtrise plus. Ce roman...

Valls : 60% eus an divizoù a zo e spagnoleg el liseoù

Ouzhpenn anv ur ministr kozh cheñch-dicheñch eo Valls, anv ur ger eus Katalonia-ar-su eo. E penn ar c'huzul-kêr emañ...

Articles liés

Catalogne. Selon un sociologue, les djihadistes sont inspirés par la Reconquista et une « une énorme haine pour la société d’accueil »

En ce moment a lieu en Espagne le procès des djihadistes de la cellule de Ripoll, animée par un imam marocain déjà cité dans...

Eric Zemmour : « Les terroristes islamistes ne veulent pas nous diviser, ils veulent nous massacrer. Ils ne s’attaquent pas à nos valeurs, mais...

Eric Zemmour : « Les terroristes islamistes ne veulent pas nous diviser, ils veulent nous massacrer. Ils ne s’attaquent pas à nos valeurs, mais...

Avoir laissé les frontières ouvertes : l’erreur gravissime qui vaut à la France une épidémie de covid-19 sévère

On se souvient de la palinodie gouvernementale des masques chirurgicaux, d’abord inefficaces puis obligatoires. Mais il y a bien plus grave. Au mois de...

Jean-Yves Le Drian : sa signature de ministre aurait rapporté 425 millions de dollars à Bernard Arnault

Le 12 septembre dernier, Bernard Arnault, troisième fortune mondiale, reçoit une missive officielle du Quay d’Orsay, signé du ministre des Affaires étrangères en personne :...