Racket autoroutier : nouvelle augmentation des péages, au 1er février 2020

A LA UNE

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Comme chaque année, dans la plus grande indifférence, les prix des péages vont de nouveau augmenter au 1er février 2020, poursuivant ainsi une véritable politique de racket autoroutier menée par les compagnies qui possèdent les routes en France, et qui ont donc les usagers de la route en otage.

Le secrétaire d’État en charge des Transports, Jean-Baptiste Djebbari a confirmé sur RTL une augmentation des prix des péages pour 2020. En 2019, la hausse était comprise entre 0,1 % et 0,39 %. « Les contrats prévoient des augmentations chaque année en fonction du niveau de l’inflation et d’autres paramètres », a rappelé le secrétaire d’État.

Selon la radio, la hausse pourrait être comprise entre 1 et 1,5 %. Des chiffres qui n’ont pas été confirmés par l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (ASFA), contactée par Capital. La société rappelle que « la hausse des tarifs des péages est calculée sur l’inflation à hauteur de 70 % du mois d’octobre mais elle n’a pas encore été communiquée par l’Insee ».

Parmi les critères de définition de la hausse des tarifs, l’inflation n’est pas la seule à être prise en compte. L’augmentation comprend la redevance domaniale prélevée par l’État, les investissements et travaux réalisés sur le réseau et également une augmentation exceptionnelle, à la suite du gel des prix appliqué en 2015.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestation contre l’extension de carrières à Saint-Colomban en Loire-Atlantique.

Trois jours de mobilisation à Saint-Colomban en Loire-Atlantique contre le projet d'extension des carrières de sable et le maraîchage...

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

Articles liés

Les dessous de l’oligarchie. La scandaleuse privatisation des autoroutes

Nouvel épisode des dessous de l'oligarchie, consacré aujourd'hui aux autoroutes : « Parlons aujourd'hui des autoroutes. Ou plutôt de la privatisation des concessions d'autoroute. Pour...

Avec le déconfinement, les prix des carburants repartent (franchement) à la hausse

Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France étaient en hausse la semaine dernière, après plusieurs semaines de dégringolade inédite due au...

Essence. Les stations-service rurales au bord du gouffre

Les prix de l'essence et du diesel s'écroulent en France depuis des semaines. Mais cela ne bénéficie pas aux consommateurs, confinés chez eux, ni...

Effondrement des cours du pétrole américain. L’analyse de Philippe Béchade

Entretien du 21/04/2020 avec Philippe Béchade, rédacteur en chef de La bourse au quotidien. Pour RT France, il était invité à commenter la situation...