Face au prix de l’essence, comment équiper son véhicule pour rouler au Superéthanol E-85 ?

Affiché à un prix stable de 0,78 € le litre en moyenne, le Superéthanol E-85 est le carburant le moins cher à la pompe. A l’heure de la flambée du prix de l’essence sans plomb (SP95-E10), la conversion des véhicules au superéthanol est plus que jamais une solution simple et disponible pour rouler moins cher.

En effet, en s’équipant du boîtier homologué Biomotors pour adapter leur voiture essence au Superéthanol E85, les automobilistes font des économies à la pompe, avec un plein de 50 litres à 39 euros. Il faut compter 1 000 €uros en moyenne pour le convertir (boitier, montage et homologation). Bien que le véhicule consomme alors un peu plus (environ +20%) qu’avec le SP95-E10, l’investissement est rentable et vite amorti pour le porte-monnaie.

En France, aujourd’hui plus d’1 station-service sur 3 répartie dans l’hexagone distribue du Superéthanol E-85.

Bénéficier d’aides à la conversion au Superéthanol jusqu’à 550 €uros !

Les automobilistes peuvent bénéficier d’aides financières à la conversion de leurs véhicules dans de plus en plus de régions. Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France vient de mettre en place un soutien financier de 500 €uros à la conversion des véhicules au Superéthanol. L’aide sera disponible dès le 1er juillet et sera limité à 30 000 dossiers ! Le Grand-Est propose un montant de 550 €uros TTC.

Provence-Alpes-Côte-d’Azur soutient aussi la conversion au Superéthanol E-85 à hauteur de 550 €uros TTC pour les 10 000 dossiers dont la facture a été acquittée entre le 1er mars et le 30 juin 2022 et de 250 €uros TTC à partir du 1er juillet 2022. De son côté, la région des Hauts-de-France offre 400 €uros TTC. Une aide cumulable avec celle de la commune d’Attiches (Nord) qui propose un soutien de 150 €uros TTC ou avec celle du département de la Somme qui aide la conversion au bioéthanol à hauteur de 20% du coût, plafonné à 150 €uros TTC.

La Lozère annonce également une aide de 400€ limité à 150 dossiers. Des aides de plus en plus nombreuses qui, on l’espère, vont donner de bonnes idées à d’autres régions.

COMMENT ?

L’équipement est exclusivement destiné aux voitures essence compatibles d’après 2000. Il suffit de faire installer un boîtier de conversion homologué par l’état. Le prix de l’équipement et de la pose oscille entre 900 et 1199 €uros en fonction du véhicule (1 000 €uros en moyenne).  L’installation modifie l’énergie utilisée par le véhicule. Par conséquent, il est nécessaire de mettre à jour le certificat d’immatriculation sur l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés).

Important :

Les reprogrammations ou l’utilisation du Superéthanol E-85 en partie mélangé au SP 95 ou SP 98 ne sont pas autorisées. Rouler sans homologation implique des risques tels qu’un refus au passage du contrôle technique mais aussi l’annulation du contrat d’assurance.

Un exemple ci-dessous d’une application qui permet de gérer sa conversion et son utilisation ensuite :

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. 1000 euros en moyenne pour convertir son véhicule; un scandale !
    Ne pas oublier qu’après votre véhicule consommera peu ou prou 30 % de plus.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS