Cyclisme. Raymond Poulidor est mort cette nuit : ciao l’artiste ! [Vidéo]

A LA UNE

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Raymond Poulidor est décédé mercredi à 2h du matin, à l’âge de 83 ans, a informé sa famille à L’Equipe.

A l’instar de Richard Virenque, Raymond Poulidor n’a jamais remporté le Tour de France ni porté le maillot jaune (Virenque l’a porté brièvement), ce qui ne l’a pas empêché d’être adulé par les Français, durant de nombreuses années. Car c’était avant tout un battant, un champion, un attaquant qui n’a jamais ménagé ses efforts. Des efforts qui lui offrirent tout de même 8 places sur le podium du Tour entre 1962 et 1976.

Outre le Tour de France qui lui permis de devenir le chouchou des Français, Raymond Poulidor remporta notamment le Tour d’Espagne 1964, deux classiques avec Milan-San Remo (1961) et la Flèche wallonne (1963), réalisa le doublé à Paris-Nice (1972 et 1973) et au Dauphiné (1966 et 1969). Il remporta par ailleurs 7 victoires d’étapes sur le Tour de France, et un championnat de France. Sa malédiction ? Avoir couru face à Anquetil d’abord, puis Mercks ensuite, ce qui l’empêche de remporter la grande boucle.

Désormais, avec la mort de « Poupou », c’est à son petit fils, Mathieu Van der Poel, que revient l’honneur d’assumer le passé familial tout en s’attaquant à l’avenir. Un avenir qui, si l’on regarde ses résultats sur la saison 2018 et 2019, pourrait être fait de nombreux succès, comme le grand père !

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Cyclisme, Tour d’Italie. Ganna remporte la première étape du Giro

Le Tour d'Italie s'est élancé de Turin, samedi 8 mai. Et les cyclistes ont débuté par un contre-la-montre individuel de...

Rugby. RC Vannes – Oyonnax (13-26) : un match à oublier

Le RC Vannes s'est incliné jeudi soir, face à un prétendant sérieux au top 14, Oyonnax, qui est venu...

Articles liés

Cyclisme, Tour d’Italie. Ganna remporte la première étape du Giro

Le Tour d'Italie s'est élancé de Turin, samedi 8 mai. Et les cyclistes ont débuté par un contre-la-montre individuel de 8,6 km à Turin offert...

Cyclisme. C’est parti pour l’album Panini du Tour de France 2021 !

Les collectionneurs, petits et grands, vont être ravis (moins les portefeuilles). L'album Panini Tour de France 2021 va sortir en ce début du mois...

Cyclisme. Giro 2021. La liste des engagés, les favoris du Tour d’Italie

Le Giro, le Tour d'Italie 2021, partira samedi 8 mai et se déroulera jusque dimanche 30 mai. L'année dernière, Tao Geoghegan Hart s’était imposé...

Rannvro Breizh : troioù-lavar ar marc’h-houarn e brezhoneg hag e gallaoueg

A-benn fin miz even e loc'ho Tro Bro-C'hall eus Breizh. Evit sachañ evezh an dud war ar gouel he deus embannet Rannvro Breizh tri...