Brest. Un immigré viole un enfant de 5 ans, les jurés ne prononcent aucune expulsion

A LA UNE

La gestion de la crise du Covid-19, plus grande tromperie de l’Histoire ? Oui répondent Jean-Loup Izambert et Claude Janvier [Interview]

L’éditeur marseillais IS Edition (www.is-edition.com) publie Le virus et le président. Cette enquête sur les dessous de la pandémie...

Kouachi, l’assaut final : un membre du GIGN raconte l’attaque contre Charlie Hebdo et la traque des deux islamistes [Interview]

Les éditions Ring viennent d'éditer un livre qui devrait faire l'effet du petite bombe : Kouachi : L'assaut final...

Covid-19 en Hongrie. György Gődény (Parti de la vie normale) : « Les virus ont existé, existent et continueront à exister, l’humanité a toujours...

György Gődény est un personnage atypique par bien des aspects en Hongrie. Ce pharmacien de Nyíregyháza, une ville de...

Thaïs d’Escufon (Génération Identitaire) : « Nous appelons les Français à se révolter contre l’immigration massive qui menace notre peuple et notre identité »...

Après les Alpes, Génération Identitaire a remis le couvert, cette fois ci dans les Pyrénées, pour défendre symboliquement la...

Nantes. Après la marche blanche pour le jeune tué aux Dervallières, des riverains dénoncent « une fumisterie »

Ils ne décolèrent pas – après la marche blanche des proches du jeune Abdelghani , 15 ans, tué le 11...

Que se passe-t-il dans la tête des jurés, comme souvent des juges, pour prendre de telles décisions ?

La semaine dernière, la cour d’assises des Côtes d’Armor a condamné, Ouael Haddad, 34 ans, immigré tunisien, à dix ans de réclusion criminelle, alors qu’il était jugé en appel. En première instance, à Quimper, en décembre 2018, il avait écopé de huit ans de prison, ainsi que d’une interdiction définitive du territoire français.

Les jurés ont reconnu l’individu coupable du viol d’un garçon de 5 ans, en 2016, à Brest, alors que ce monstre cambriolait par ailleurs la maison de la famille.

Mais ils n’ont pas jugé nécessaire de prononcer son interdiction définitive du territoire. Dans quelques années, « grâce » aux jurés sur cette affaire, Ouael Haddad pourra donc de nouveau sévir ailleurs en France (il est interdit pour 10 ans de séjour en Bretagne. Gageons qu’en Tunisie, les autorités l’auraient « traité » différemment…

Sur les réseaux sociaux, les réactions de colère et d’incompréhension se multiplient quant à cette décision…

Vous avez dit justice par et pour le peuple ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Martine Wonner, députée du Bas-Rhin : « L’État a réussi à terroriser la population »

Députée depuis 2017, exclue de LaRem le 6 mai 2020 suite à son vote contre le plan de déconfinement...

Jonas Fink, 40 ans de vie derrière le rideau de fer (BD)

Jonas Fink couvre quarante ans d’une vie derrière le rideau de fer, en Tchécoslovaquie. Ce chef d’œuvre de la...