Vie d’entreprise. Mise en place du CSE (Comité Social et Économique) : avis aux retardataires !

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Selon l’une des ordonnances Macron de septembre 2017*, un Comité Social et Économique (CSE) doit être mis en place dès la fin des mandats des représentants du personnel ou du Comité d’Entreprise, et ce, au plus tard le 31 décembre 2019. Voici quelles en sont les implications pour les services RH des entreprises.

Les mandats actuellement encore en cours et qui devaient s’achever au-delà du 31 décembre 2019 prendront donc fin automatiquement à cette date : le CSE devra être mis en place au 1er janvier 2020.

Les modalités de mise en place

Composé de l’employeur et d’une délégation du personnel élue pour un mandat de 4 ans, le Comité Social et Économique (CSE) se substitue aux actuelles délégations du personnel dans les entreprises d’au moins 11 salariés et aux trois instances (délégués du personnel, comité d’entreprise et comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) dans les entreprises d’au moins 50 salariés.

Sa mise en place n’est obligatoire que si le seuil des 11 salariés est atteint pendant 12 mois consécutifs. Lorsque les conditions sont réunies, c’est à l’employeur de prendre l’initiative de la mise en œuvre des opérations électorales.

Le scrutin est alors organisé dans les 90 jours maximum qui suivent l’information des salariés. Pour les entreprises qui n’auraient pas encore entamé le processus, il s’agit de s’en occuper au plus vite !

Quel est le nouveau rôle de ces IRP ?

Dans les entreprises de moins de 50 salariés, la délégation du personnel au CSE a pour mission de présenter à l’employeur les réclamations individuelles ou collectives des salariés (relatives aux salaires, à l’application du Code du travail, etc.).

Dans les entreprises d’au moins 50 salariés, le CSE a, de surcroît, pour mission d’assurer une expression collective des salariés permettant la prise en compte de leurs intérêts dans les décisions relatives à la gestion et à l’évolution économique et financière de l’entreprise, à l’organisation du travail, à la formation professionnelle et aux techniques de production. Le CSE a également des attributions liées aux activités sociales et culturelles.

Vous l’aurez compris : exit les DP, le CE, le CHSCT ou encore la DUP, le CSE devra avoir remplacé la totalité de vos instances d’ici la fin de l’année 2019. L’organisation des élections peut prendre un temps considérable, n’hésitez pas à vous rapprocher de vos spécialistes en droit social pour plus de sérénité.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Jésus est pédé ». Aucun problème pour le Conseil d’Etat

Le Conseil a validé il y a quelques jours, sur la forme, la dissolution de Génération Identitaire. Il vient,...

Articles liés

Religion au travail. Une étude de l’Institut Montaigne montre la pression des revendications liées à l’Islam

Une étude publiée ce jeudi par l’Institut Montaigne constate une hausse des comportements qualifiés de “rigoristes” religieux en entreprise, avec une ampleur significative des...

Rémunération du gérant de SARL : les précautions à prendre

En cette période d'assemblées générales qui débute, les gérants de sociétés seront bien avisés de prendre quelques précautions concernant leur rémunération. Conseils par Julien Gasbaoui,...

Salon Entreprendre dans l’Ouest. Une édition digitale les 17 et 18 mai 2021

Le salon Entreprendre dans l'Ouest, contraint d'annuler le rendez-vous physique initialement prévu en raison du Covid-19, ne baisse pas les bras pour autant et...

Chômage, activité partielle, où en sommes-nous ?

Le chômage partiel (et de facto l'activité partielle) ont été très utilisés par les entreprises en 2020. Les mesures sanitaires imposées par l'Etat à...